Hokuto No Ken Tome 1Année de sortie : 2008

Auteur : BURONSON / Tetsuo HARA
Editeur : Asuka



Sortie : 15 Mai 2008

Format : 112 x 170 mm

224 pages : Noir & blanc

ISBN : 978-2-84965-401-9

Qui ne connait pas Ken le Survivant ? Cette série ultra violente qui met en scène dans un monde post apocalyptique à la MadMax des mettres des arts martiaux au grand cœur, qui n’hésitent pas à massacrer les bandits et voyous qu’ils croisent ?

Les Editions Asuka en parallèle avec la sortie en salle d’une nouvelle version du Film Ken le Survivant, nous propose de nous replonger dans cette saga qui date de 1983. Pour les 25 ans, Asuka a choisit une édition fidèle à l’œuvre originale. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la magie opère toujours : Le dessin n’a pas vieillit. Et même si l’on connait l’histoire et les répliques par cœur (je parle pour les trentenaires) c’est toujours un plaisir de revoir Ken exploser (il n’y a pas d’autre terme) la tête de ses adversaires. J’avais un peu peur que le manga ne soit pas à la hauteur de l’animation, notamment pour les scènes de combats. Il n’en est rien, les scènes de baston sont très bien mises en mouvement.

Pour ce premier volume, vous allez retrouver Ken, maître du style du Hokuto Shinken, qui est à la recherche de Julia, son ancienne fiancée. Il se promène sans but dans ce monde devenu hostile après une guerre nucléaire où la loi du plus fort est forcément la meilleure, où l’on tue pour le plaisir, où l’on traite les plus faibles comme du bétail…

Ken fait office de justicier au grand cœur, mais sans avoir de sentiments naïfs. Sa technique du Hokuto (de cuisine –désolé, j’ai trop regardé la série en version française) est faite pour tuer, en frappant les points vitaux de ses adversaires, il les fait exploser. Ses capacités semblent sans limites ou en tout cas, largement au dessus des petites frappes qu’il va rencontrer, jusqu’à sa confrontation avec leur mystérieux chef, qui règne sur tout le Kanto.