Terra Australis Année de sortie : 2013

Auteur : BOLLÉE L.F./NICLOUX P.
Editeur : Glénat



Collection 1000 Feuilles
Couverture Cartonnée/512 pages NB
Date de parution : 13 mars 2013
ISBN : 9782723472579


Sorti dans la prestigieuse collection 1000 feuilles de Glénat, Terra Australis est un magnifique ouvrage nous contant l’épopée que fut la découverte puis la colonisation de l’Australie.

Le scénariste, LF Bollée, nous livre sa vision de l’Histoire à travers sa grande passion pour la plus grosse île du monde. Il a pris plusieurs années pour rencontrer des spécialistes de tous horizons afin de faire preuve d’authenticité.
Mais si ce récit est prenant, ce n’est pas juste par la découverte de cette nouvelle terre d’opportunités. LF Bollée, a en effet choisi, de nous faire suivre plusieurs destins attachés à l’histoire de l’île. Cela humanise énormément la narration et accroche à coup sûr le lecteur qui ne peut plus se détacher de ce recueil très addictif.

Au dessin, P. Nicloux, nous offre de splendides fresques en noir et blanc, maîtrisant comme jamais les jeux d’ombres et de lumières. Les traits de ses personnages explosent de sentiments forts, ceux qui ont permis à l’Australie de se construire. Avec un choc des cultures évident entre colons et autochtones. Les rites ancestraux prennent toute leur ampleur grâce à cette absence de couleur, et les bâtiments coloniaux et mêmes ceux du Paris avant le grand départ sont d’une justesse impeccable tout en détails avec juste ce qu’il faut de patine grasse. Un côté terne qui sied bien aux métropoles de l’époque, rendu par cette magistrale utilisation du lavis.

L’ouvrage se présente comme un atlas, du moins de part sa couverture et son titre évocateur. L’édition est très belle, avec un marque page en tissu pour faire des pauses dans ce long et superbe voyage.

Terra Australis se révèle une BD si sublime qu’on ne peut s’empêcher de la classer dans les beaux livres. Elle mérite amplement de devenir un classique, sachant qu’avec son originalité, elle restera un OVNI. Inclassable mais tellement bon !


Tiphaine