Le Petit Dictionnaire Western Année de sortie : 2015

Auteur : RAVELEAU Alain
Editeur : Hors Collection



Collection Stars et Cinéma
14x23 cm/304 pages NB
Date de parution : 5 mars 2015
ISBN : 2-258-11292-3

J’entends dans ma tête des musiques cultes qui me donnent comme un goût de poussière dans la bouche… parfois le son d’un harmonica s’échappe me laissant imaginer d’autres paysages, ceux d’une Sierra Espagnole aride à souhaits… Car Alain RAVELEAU a pris soin de ne pas négliger le pendant spaghetti de l’Ouest Américain pur et dur. Les films de chaque ‘espèce’ y sont d’ailleurs notés par un nombre de pistolets pour les européens et d’étoiles de shérif pour les américains. Evidemment une note reste subjective et l’on n’est pas forcément d’accord mais le seul fait de voir La chevauchée sauvage bien placée au palmarès des longs métrages remarquables (et remarqués) constitue un gage indispensable pour partir sur de bonnes bases…

Le Petit Dictionnaire Western n’est pas un ouvrage exhaustif selon moi. Mais il constitue une très belle entrée en matière sur ce genre cinématographique qui, toujours d’après moi, continuera de se renouveler régulièrement avec des ovnis comme Danse avec les loups, Django Unchained ou le très âpre et formidable The Homesman. Tout d’abord, parce qu’il débute par deux chronologies et rappels historiques très pertinents : les différentes étapes de la Conquête de L’Ouest aux USA et celle du genre Western au sein de l’industrie cinématographique.
Ensuite, l’ouvrage recoupe films, hommes de cinéma (acteurs, réalisateurs) et thématiques comme l’on voit de plus en plus souvent dans les dictionnaires ‘cinématographique’. Il permet de recouper plusieurs fois les informations, et sûrement de créer des liens d’une entrée à l’autre pour suivre un fil conducteur plus qu’un autre au gré de sa lecture. On découvre clairement les œuvres les plus magistrales mais aussi les plus cultes, ainsi que les personnages récurrents à l’instar de Sartana.
Les fiches des films permettent de s’arrêter sur les scènes les plus importantes ainsi que sur le contexte de sortie du film ou sa place dans l’Histoire de l’Ouest et dans celle des westerns.

Des photos, assez souvent pleines pages, viennent illustrer le propos. On regrette un peu la couleur ocre et on aurait certainement apprécié une iconographie encore plus fournie et en polychrome.

Au final, Le Petit Dictionnaire Western est un ouvrage pratique, d’un format assez facilement transportable, d’une lecture facilitant les pauses et reprises multiples comme autant d’arrêts sur images. Un bon début pour parfaire ses connaissances sur le sujet.


Tiphaine