Le Banni, tome 1 : le poids de nos victoiresAnnée de sortie : 2010

Auteur : HENSCHER/TARUMBANA
Editeur : Le Lombard



Album cartonné/48 pages couleurs

Date de parution : 14 janvier 2010

ISBN : 9782803626427

Le Banni est la nouvelle série qui vous est proposée par Le Lombard. Dans un monde moyenâgeux, un vieux Roi devenu une légende se meure. Il adresse alors un ultime message à l’un de ses anciens compagnons d’arme, banni depuis bien longtemps du royaume, pour d’obscures raisons. Répondant à l’appel de son Roi, celui-ci fera fit des risques encourus, car sa tête est mise à prix dans tout le royaume et personne n’a oublié le montant de la récompense.

Dans l’ombre du Roi, les assoiffés de pouvoir s’agitent frénétiquement, notamment la famille Herrentar qui fait faire feu de tout bois pour arriver à ses fins. Les Transcendants veillent d’ailleurs sur leurs intérêts.

Dans ce monde rendu très sombre par la volonté des hommes, la moindre lueur d’espoir est rapidement soufflée. La force et la méchanceté semblent avoir rongé le cœur de chaque être vivant du royaume. Seul Hector, banni semble vivre en marge de ce chaos. Mais dès qu’il remettra le pied hors de son refuge, il se comportera comme un loup au milieu des loups.

Le monde que vous allez découvrir est particulièrement violent. Les hommes ne comprennent que la loi du plus fort et ne rêvent que d’asservir d’avantage leur prochain sous leur domination. Si quelques mensonges ont permis au royaume de ne pas sombrer, c’est parce que le Roi a veillé. Mais maintenant que la faucheuse s’invite à sa table, les ambitieux et les aigris s’agitent dans l’ombre; manipulant et complotant à chaque instant, afin de provoquer l’instant propice à leur accession au pouvoir.

Cette Bande dessinée scénarisée par Henscher est un véritable coup de hache. La violence et les bassesses y sont présentes à chaque instant. Le but des différents acteurs de cette grande fresque est de devenir puissant. Peu importe qu’il faille marcher sur le cadavre de ses adversaires pour arriver au sommet de la pyramide.

Le dessin de Tarumbana est particulièrement nerveux. Sachant capter la détresse des corps et retranscrivant parfaitement la méchanceté des acteurs principaux, il vous marquera tel un fer chauffé à blanc. Vous garderez longtemps à l’esprit les cases où le sang jaillit des poumons des pauvres malheureux rongés par la maladie.

Le Banni est un défi osé. Car peu de bandes dessinées s’aventurent dans une telle mise en scène : des personnages vieillissant, un mensonge qui a perduré des années et une violence exacerbée.

Un véritable monde de Dark Fantasy, mais sans monstre ni démon. En tout cas, nous ne les avons pas encore découverts dans ce premier tome. Mais la suite nous réserve peut être des surprises. Pour l’heure, il est certain que les protagonistes ne sont pas au bout de leurs peines.

Le banni est la bande dessinée de Fantasy que vous devez avoir lue en ce début d’année, car elle va faire parler d’elle rapidement ainsi que ses auteurs, dont le nom ne vous dit rien pour l’instant mais qui promettent d’arriver très bientôt sur le devant de la scène du neuvième art et d’y rester pour longtemps... Vous ne pouvez pas laisser passer un tel événement !

Xavier