La Roue des VentsAnnée de sortie : 2010

Auteur : JOUBERT Vincent
Editeur : Ankama





Date de parution novembre 2010

Nombre de pages 160

Format 19 x 27 cm

ISBN 978 235 910 112 6



La Roue des Vents est plus qu’un roman illustré pour jeunes et adolescents. Il s’agit d’une véritable fable. Une belle histoire où tout lecteur trouvera son bonheur. Aussi bien les plus jeunes (à partir de 10 ans), qui pourront s’identifier à Joachim, que les adultes qui se souviendront avec émotion de leur propre phase d’apprentissage.

Tout commence en 1429, sur le chantier d’une cathédrale. Joachim n’a pas une vie facile, car rien ne lui est épargné. Il faut dire qu’à l’époque, le quotidien est ingrat.

Mais sa vie va connaître un très grand bouleversement lorsqu’il va faire la rencontre de Maître Gontran, un chevalier qui a bien des particularités dont celle de chevaucher un Dragon ! Mais pas n’importe lequel, car ce dernier se prénomme Clovis. Il aime chanter (malheureusement comme une casserole) et il est tout à fait adorable (en tout cas avec ses amis, gare aux autres). Maître Gontran doit remplir une longue mission qui ne souffre aucun retard : retrouver des graines qui permettront de faire apparaître la Roue des Vents, une porte par laquelle Clovis rejoindra le sanctuaire des dragons, car il est temps pour lui de quitter la terre.

N’écoutant que l’appel de l’aventure, Joachim s’envole avec ses deux nouveaux compagnons pour une grande aventure, dont il a noté tous les événements marquants dans un carnet (que vous tenez entre vos mains). Vous y trouverez également quelques surprises de taille, car si vous ne résistez pas à l’envie de le feuilleter avant d’en commencer la lecture, vous y trouverez quelques dessins au milieu, qui sont « différents », car réalisés pas Clovis lui-même. Et croyez moi, ce n’est pas si facile pour un gros dragon d’utiliser un si petit crayon. Force est de constater que les muses des arts graphiques ont tout autant déserté son nid que celles de la musique.

Pour tous les autres dessins, vous serez ravis de vous y attarder car ils sont réalisés de main de maître. Et vous pourrez revenir dessus encore et encore. L’alternance entre petits dessins ou pleine page donne un rythme parfaitement équilibré à la lecture. D’autant que les illustrations ont été choisies avec justesse. Elle mette un coup de projecteur sur une partie du texte toujours fort appropriée et leur très grand nombre est tout à fait justifié. Le découpage des chapitres est également bien étudié et permet une lecture facile de l’ouvrage. Vous y retrouverez de très belles couleurs (p.32, 51), avec un bel effet sur les ombres (p.24).

L’histoire est très plaisante, rafraîchissante. Même s’il existe un certain suspens, l’intérêt n’est pas tant de trembler face au danger, mais de rire en voyant de quelle façon notre drôle de petite compagnie se sort du pétrin. Attendez vous à des plans dignes de meilleurs idées du Coyote de Tex Avery avec une pincée de non sens britannique à la manière des Monty Python ou de Terry Pratchett.

Pour finir, mais nous aurions peut-être du commencer par là, ce livre est un beau livre, car au-delà du texte et des illustrations, le travail sur la couverture façon cuir, le marque page en tissu et le lettrage de la première page donnent l’impression que l’on tient véritablement le carnet de voyage de Joachim, cet explorateur au destin extraordinaire.

La Roue des Vents est une belle expérience. Rejoignez la troupe et fendez les cieux pour permettre à Clovis d’entamer son dernier voyage. Retrouvez votre âme d’enfant ou lisez aux vôtres ce récit qui vous laissera de très jolis souvenirs en tête et vous permettra de rêver.



Xavier



Pour écouter l'interview de Vincent JOUBERT réalisée aux Utopiales 2010: Lien ici