American Vampire, 7 – Le marchand grisAnnée de sortie : 2015

Auteur : SNYDER S./ALBUQUERQUE R.
Editeur : Urban Comics



Collection : Vertigo Classiques
Album cartonné/144 pages couleurs
Date de parution : 6 mars 2015
ISBN : 9782365776240

Les sixties. Pearl Jones ne peut désormais plus s’appuyer sur l’amour inconditionnel de Henri, son mari humain. Le Kansas se terre et craint plus que jamais une Guerre Nucléaire. La disciple de Skinner Sweet y sauve des ados vampires des griffes de meutes opposées. Elle se charge de les protéger jusqu’à ce qu’elle leur trouve une nouvelle identité et un nouveau nid grâce à Cal et aux vassaux de Venus. Hélas, une jeune vampiresse arrive fort mal en point dans le refuge de Pearl. Elle semble contaminée par un mal incontrôlable. Les conséquences seront terribles pour les vampires alentours. Heureusement, Skinner n’est jamais loin…

Après une pause leur ayant permis de réaliser d’autres projets, Scott Snyder et Rafael Albuquerque reviennent en force avec le second cycle de American Vampire. On entre dans une ère historique plus contemporaine et plus noire. Cela explique donc l’arrivée d’une menace particulièrement dense pour les vampires : le marchand gris.

Ce septième collecté aux couleurs très sombres ne laisse que peu de répit à ses protagonistes. On explore d’ailleurs assez peu les événements historiques latents pour se concentrer plutôt sur les expériences des vampires.
Au niveau de la narration, on apprécie particulièrement le dernier épisode, le journal du mineur. Ce chapitre se présente différemment et en plus nous offre de nouveau des flashes back et un récit à suspense.

Le dessin est comme toujours très dynamique. Les dents sont particulièrement pointues et les gorges on ne peut plus déployées…
J’aimerais néanmoins que les couleurs deviennent plus flashy et moins fadasses/poussiéreuses car ces jaunes sales finissent par lasser.

Un deuxième cycle dynamique et horrifique.


Tiphaine