American Vampire, 8– La septième lignée Année de sortie : 2016

Auteur : SNYDER S./ALBUQUERQUE R.
Editeur : Urban Comics



Collection : Vertigo Classiques
Album cartonné/160 pages couleurs
Date de parution : 6 juillet 2016
ISBN : 9782365776899

Après avoir subi une terrible attaque du marchand gris, Pearl Jones décide de rejoindre les vassaux de vénus. Elle entraîne à sa suite son créateur, le délirant Skinner Sweet, malheureusement touché par le marchand gris. Celui qui a beau être le premier vampire américain, éprouve des difficultés à garder sa personnalité propre et à ne pas basculer comme entité du marchand gris. Les vassaux de vénus manquant cruellement de personnel, ils acceptent d’inclure Sweet dans leur mission de la dernière chance.
Nous avons dépassé le milieu des années 60, Guerre Froide et Conquête Spatiale agressive battent leur plein.

Le second cycle de American Vampire s’achève avec ce huitième tome aussi sombre dans la narration que dans les couleurs. Il faut dire que la période historique concernée n’était pas franchement tournée vers le glamour. On passe ici par les expériences aéronautiques mais aussi par les obsessionnels secrets militaires autour de la Base 51. Une bonne pointe de Guerre Froide pour parfaire le tout et nos héros vampires se trouvent englués dans une lutte infernale contre le serpent monde Tiamat lui-même !

La rédemption paraît de moins en moins probable à mesure que les chapitres s’enchaînent. Je l’ai déjà dit précédemment mais les couleurs restent trop sombres à mon goût dans ce volume comme dans celui d’avant. En revanche, j’apprécie toujours cette narration qui suit l’Histoire des Etats-Unis tout en lui faisant prendre un cours légèrement différent.

American Vampire est vraiment un comics très puissant, original et marquant. On apprécie de suivre ses héros écorchés vifs à travers les décennies.
La série vampirique sombre dans la dystopie et continue de passionner ses lecteurs.

Tiphaine