AlenaAnnée de sortie : 2017

Auteur : ANDERSON Kim W.
Editeur : Glénat Comics



Collection Glénat Comics
Album cartonné/144 pages couleurs
Date de parution : 11/01/2017
ISBN : 9782344020814

Alena est une ado peu sûre d’elle et incapable de réagir à l’imprévu. Elève d’un lycée de gosses de riches, elle dénote en tous points. Alors les autres la persécutent. Et elle ne dit rien. Jamais.
Mais tout le monde sait que la jeune fille a subi un traumatisme l’année passée. Josefin, sa seule amie, est décédée dans de dramatiques conditions. Alors les adultes du lycée sont cléments avec elle. Sans doute trop pour ne pas lui attirer des ennuis.
Son seul soutien lui vient… de Josefin qui la conseille et l’encourage à agir. Enfin. Mais comme Alena ne change pas, son amie prend le relais. Et certains vont s’en mordre les doigts…

Alena est un comics horrifique bien dynamique sur le monde de l’adolescence et sur les différences sociales. En d’autres termes, une belle critique de la société occidentale, doublée d’une efficace étude de mœurs.
Kim W. Anderson maîtrise parfaitement l’écriture de cette histoire et notamment la grande complexité de son héroïne. Il jongle habilement entre les passages introspectifs, l’action réelle et les moments fantasmés. Cela permet de semer le doute chez le lecteur sans jamais le perdre. Il est particulièrement intéressant de lire les passages où Alena pense en gardant le silence et ceux où la réaction au problème arrive, parfois dans une belle opposition par rapport au propos.
Cerise sur le gâteau, Alena aborde deux gros pavés de notre société : le questionnement sexuel et de genre à l’adolescence et la déviance mentale (volontairement je ne précise pas mais le sujet est en réalité bien évident).

Graphiquement, c’est punchy et crade à souhaits. Cette guerre entre adolescents tourne vite à l’effusion d’hémoglobine. Et tous les coups sont permis. Nous ne sommes pas dans du social pour intello mais bel et bien dans un comics de genre qui rend honneur aux grands maîtres de l’horreur.

Alena joue d’emblée dans la cour des grands et nous donne envie de découvrir un peu plus la mouvance scandinave !
A noter qu’une adaptation cinématographique tourne actuellement sur les festivals internationaux.

Tiphaine