Drifter, 3 – Hiver Année de sortie : 2016

Auteur : BRANDON Ivan/KLEIN Mic
Editeur : Glénat Comics



Collection Comics
Album cartonné/128 pages couleurs
Date parution : 19/10/2016
ISBN : 9782344017647

Les choses n'allaient déjà pas très bien pour les hommes, cette fois c'est l'Apocalypse qui s'annonce.

Abraham Pollux est de retour à Ghost Town. Le temps des sourires et des compromis est révolu. À force de courber l'échine, le corps réclame à se redresser, le poing bien en avant. Ça va faire du dégât. Et les victimes collatérales n'auront pas le temps de se plaindre.
Polux est depuis longtemps perçu comme une bombe à retardement. Il faut dire que le voir fouiner un peu partout, ne pas savoir rester à sa place n'a fait qu'agacer tout le monde depuis qu'il a mis les pieds à Ghost Town.
L'heure de l'explosion est arrivée. Mais était-ce le bon moment ? Peu importe, aucun retour en arrière n'est possible.
Il va falloir gérer. Mais d'abord, il faut sauver sa peau. Ce qui n'est pas gagné pour tout le monde!

Beaucoup d'action dans ce 3ème volume de Drifter. Il fallait bien ça pour faire bouger les positions des différents acteurs de Ghost Town.
Certes la solution est violente. Mais la diplomatie n'a pas donné de résultat, en tout cas, pas assez du goût de Polux.
Alors pourquoi pas...
Et après alors ? Nous le saurons dans le 4ème tome. Les cartes vont-elles être distribuées?

Le choix scénaristique de ce 3ème volume de Drifter va vous décoiffer.
Vous pensiez que les fondations étaient bien posées. Il n'en est rien. Ivan Brandon ne se fixe aucune limite.
Après tout, un vagabond n'a pas d'attaches particulières. Son environnement peut tomber en poussière, il ira voir un peu plus loin si l'herbe est plus verte. Et nous allons avoir des informations assez importantes sur ce qui dépasse à côté. À quoi cela va bien pouvoir servir ? Pour l'instant mystère. Mais cela donne des perspectives pour l'avenir.
Ce 3ème tome de Drifter est des plus chaotique. Mais il fallait semble-t-il bien ça.

Action et action et encore de l'action au programme.
Nous attendons la suite avec impatience pour savoir qui sort vainqueur de tout cela. À moins qu'à Ghost Town les dés soient pipés et qu’il s’agisse d’un système où tout le monde perd.

Xavier