Phonogram, 1- Ex Britannia Année de sortie : 2017

Auteur : GILLEN K./McKELVIE J./WILSON M.
Editeur : Glénat Comics



Collection : Glénat Comics
Album Cartonné/192 pages couleurs
Date : 05/04/2017
ISBN : 9782344020784

David Khol est un amateur de groupies et lui-même fan de groupes de britpop underground n’est pas du tout sympathique aux yeux de ses relations. Surtout des femmes. Et pour cause, il ne pense qu’à les exploiter sexuellement pour mieux les jeter par la suite.
On le rencontre alors qu’il se rend à un festival exclusivement féminin pour tenter d’y dénicher l’énième aventure d’un soir.
Mais David Khol n’est pas qu’un abruti. C’est aussi un nécromancien, sorte de mage de la Britpop. Et lorsqu’il drague enfin quelqu’un, il se trouve que la jeune femme qu’il a en face de lui est une personnification de la déesse de cette musique. Le temps de s’en rendre compte et David est piégé. Il doit enquêter sur une des facettes de la déesse, Britannia, présumée morte il y a dix ans. Commence alors une enquête entre passé et souvenirs, au milieu des fantômes et des déesses pop où David pourrait bien perdre son identité…

L’idée avait de quoi séduire. A commencer avec ce détournement hommage du plus bel effet de l’excellent album This Is Hardcore du groupe Pulp en guise de couverture. Avec aussi notre réel bon moment passé lors de la lecture du comics détonnant The Wicked + The Divine des mêmes auteurs. Hélas, cet hommage fouillé au monde de la Britpop et de la musique en général, s’avère vraiment très compliqué à appréhender. Les auteurs cherchent à y développer une mythologie propre à la musique et on se noie littéralement dans les termes et les tendances évoquer. Des personnages trop ambivalents et des flashes back brouillons achèvent de nous faire couler.
Pourtant l’effort était là. Les auteurs ont pris la peine de nous présenter de nombreuses notes en fin d’ouvrage (à chaque chapitre à l’origine). Mais le concept est flou, compliqué à appréhender pour des novices. Il faut dire que cette œuvre a été créée avant The Wicked + The Divine et que la réflexion des auteurs y est sans doute moins aboutie.

Très causant, ésotérique et totalement barré, Phonogram rend un hommage à la britpop en versant dans un fantastique brumeux, difficile d’accès qui sera à réserver aux plus persévérants des lecteurs ou aux fins connaisseurs capables d'y voir les multiples références.

Tiphaine