Deadly Class T5, Carousel Année de sortie : 2017

Auteur : REMENDER Rick/CRAIG Wes
Editeur : Urban Comics



Collection Urban Indies
Cartonné/128 pages couleurs
Date de parution : 18 août 2017
ISBN : 9791026811565

Nouvelle année pour King Dominion. Cela veut dire nouvelle promotion.
Les premières années se retrouvent avec les anciens lors d'un grand bal, avec discours de Maître Lin. Les nouveaux venus sont remplis d'ambition, mais de bêtise et de préjugés également. Si certains vont se faire remettre en place très vite, à leurs dépens, d'autres vont commencer à se faire remarquer.

De leur côté le petit groupe de Shabby, Diana, Viktor, Stephen... est déjà en grande discussion, pour ne pas dire engueulades. Shabnam pensait tous les avoir à sa botte et pouvoir tirer les ficelles, mais c'est tout le contraire. Les dissensions s’exposent au grand jour à tel point que Maître Lin doit leur faire une remarque sur leur attitude.
Se tirer dans les pattes, devant tout le monde n'est pas une très bonne idée, tout signe de faiblesse pourra ensuite être exploité par un adversaire un minimum malin.
De son côté Saya n'en finit plus de tomber dans un spleen abyssal. Le choix qui a été fait pour sa filleule va-t-il avoir des conséquences sur son humeur? Vous allez être vite fixé.
Les nouveaux premières années n'ont pas l'air d'être des stars, mais qui sait, avec un peu d'entraînement, un diamant pourrait bien apparaître chez certains.
C'est une reprise de scolarité. Il faut se présenter, faire connaissance... Un démarrage en douceur pour ce 5ème volume de Deadly class, avant de passer directement à pleine vitesse. L'explosion se produit d'un coup. Elle va laisser des traces.

Rick Remender trompe notre vigilance avec quelques chapitres bien calibrés, le temps de nous rendre les nouveaux protagonistes familiers. Il se passe déjà beaucoup de choses, mais pas d'action éclatante. Cela prépare la suite des événements, qui sont très très très chauds. Ce découpage fonctionne à merveille avec une grosse rupture sur le dernier chapitre qui va vous laisser sans voix.
Cette succession information/action est très bien travaillée. Vous passez d'une situation confortable, presque convenue à des révélations qui mettent l'eau à la bouche et donnent envie de connaître la suite.

Nous connaissons le style de dessin de Wes Craig. C'est dans la mise en scène que son trait se détache sur ce 5ème tome. Nous avons droit à des belles planches qui claquent et mettent en exergue l'histoire. Comme la petite leçon de Mme Delucca avec Quan. Ou juste pour le fun la pleine page « Donjons et Dragons ». Ou encore la rencontre avec les frères Kamiga...
Les chorégraphies, le choix du découpage des cases, l'implantation du texte... Tout est travaillé avec un soin particulier, pour obtenir un récit qui clôture ce 5ème volume en apothéose.

Xavier