Klaus, Tome 1 La véritable histoire du Père NoëlAnnée de sortie : 2018

Auteur : MORISON Grant/MORA Dan
Editeur : Glénat Comics



Collection : Comics
Couverture cartonnée/224 pages couleurs
Date de parution : 14/11/2018
ISBN : 9782344024751

Én cette fin d'année, les éditions Glénat Comics nous proposent un comics qui vaut le détour : Klaus, de Grant Morrison et Dan Mora.
L'idée de départ de Grant Morrison est la suivante : si vous réfléchissez un tant soit peu à ce qu'accomplit le Père Noël tous les ans, ce n'est possible qu'avec des super-pouvoirs. Voyage à une vitesse incroyable, base secrète, armée de lutins, véhicule volant, costume distinctif et une mission à accomplir chaque nuit du 24 décembre… De quoi donner envie d'en savoir plus sur lui. Car en réalité, nous ne connaissons rien de ce Père Noël, immortel.
C'est sur cette part d'ombre que Grant Morrison s'est penché. Résultat : Klaus, un comics qui sort des sentiers battus.

Il était une fois, un homme qui retournait en ville après une longue absence. Son souhait était simple, vendre ses peaux, puis repartir aussi vite qu'il était arrivé. Mais une fois les portes de Grimsvig franchies, Klaus va tomber sur une ville déserte. Gérée d'une main de fer par le Baron Magnus, la ville est à l'agonie.
Pourquoi Faut-il que tous les hommes soient au travail dans les mines de charbon ? Pour quelles raisons tous les jouets sont confisqués au profit de Jonas, le fils du Baron, qui s'ennuie seul dans le château ? Comment se fait-il que la fête de Yule pour le solstice d'hiver soit interdite? Et que vient faire le Roi à Grimsvig d'ici quelques jours ?
Beaucoup de mystères, de secrets, de manigances de la part du Baron. Klaus ne peut laisser la situation perdurer, et ce bien malgré lui. Son passé n'est pas celui du commun des mortels. Certaines entités veillent sur lui depuis ses premiers jours et continuent de guider ses rêves. Mais un seul homme est-il en capacité de s'opposer au Baron ? Même si Klaus est aidé de sa fidèle Lilli.

Le destin de Klaus n'était pas tout tracé. Il est "simplement" l'homme de la situation. Grant Morrison lui donne une Histoire hors du commun, comme lui seul sait en construire. Rien n'est facile pour Klaus, mais ses combats ne sont pas désespérés. Il pourra de façon consciente ou non, compter sur différents alliés tout au long de ses exploits, même lorsqu'il sera dans les bras de la mort, il pourra compter sur des renforts. Ce sont toutes ces épreuves qui en font le personnage que nous connaissons. Sa vie n'est faite que d'aventure où la gentillesse doit triompher. Rien n'est gagné d'avance. Les obstacles sont parfois titanesques. Il y aura des échecs, mais la capacité de résilience de Klaus lui permettra de toujours avancer.

Dans cet univers froid où pointent quelques espoirs, le dessin de Dan Mora est parfait. La qualité du trait, la justesse des proportions, les choix de mise en scène sont à souligner. Les images du Baron avec sa capuche à la fin du chapitre 2.
Le découpage de l'arrivée de Klaus sur Grimsvig. Le premier rêve... Ce ne sont que quelques exemples du talent immense de ce dessinateur. Les expressions des personnages et la multitude de jouets qui sont à représenter sont aussi des éléments très importants. Ce souci du détail, à chaque case. Le mouvement, la dynamique donnée, sont un plaisir constant pour l'œil.

Klaus est un comics qui joue avec les codes classique du Père Noël, mais sur un ton moderne et novateur.
Rien ne vous prépare à ce que vous allez lire. Un véritable chef d'oeuvre graphique

Xavier