Sweeney ToddAnnée de sortie : 2011

Auteur : RYMER James Malcom
Editeur : Editions Callidor



Roman Broché/372p.
Illustrateur : Mélody Dafonseca
Traducteur : Thomas Garel
Date de parution : 09 mai 2011
ISBN : 978-2953944709

Dans les bas quartiers du Londres crasseux du milieu du XIXème siècle, sévit l’étrange barbier Sweeney Todd. Il est doué et sa boutique pas vraiment onéreuse. Son physique particulier, spécialement son imposante chevelure où il range ses instruments de coiffure, en fait un personnage incongru.
Pas facile d’imaginer néanmoins que cet homme complètement tordu est un authentique tueur en série. Encore moins aisé de croire que sa voisine Mrs Lovett l’aide considérablement dans ses meurtres. Elle sert en effet à ses clients dans ses délicieuses tourtes les restes des personnes assassinées …


Les éditions Callidor frappent fort avec leur première publication. Très fort même, puisqu’elles nous régalent avec un classique de la littérature britannique horrifique pour la première fois publié en France !
Certes, l’histoire est plutôt connue. Surtout depuis l’adaptation cinématographique de Tim Burton. Mais ce qui fut une comédie musicale à grand succès a vu le jour sous la forme d’un roman feuilleton. Lequel s’avérait plutôt osé pour son époque, présentant un des premiers serial killers de la littérature !


On se retrouve donc avec ce texte original qui nous fait allègrement replonger dans la prose victorienne. Le style comporte parfois quelques originalités que la préface explique par un remplacement éventuel et occasionnel de l’écrivain principal lors de certains chapitres du feuilleton. Rentabilité oblige. Ces petits écarts n’en rendent le roman que plus authentique, plus attrayant. Vraiment on adore retrouver cette écriture un rien désuète, hyper descriptive et surtout témoignage de toute une époque. Le propos se montre franchement horrible et quasiment précurseur d’un certain éventreur. Le côté feuilleton, rapproche le lecteur du texte et nous permet d’autant plus facilement de rentrer dans le récit.


Voilà un bien beau cadeau que nous offre cette jeune maison d’éditions. Nous la remercions chaleureusement, lui souhaitons longue vie et attendons avec curiosité et une certaine impatience la suite des publications.


Tiphaine