Urbik/OrbikAnnée de sortie : 2011

Auteur : MURAIL Lorris
Editeur : Griffe d'Encre



Novella couverture souple/114p.
Illustration de Couverture : Siegfried Marque
Date de parution : 5 décembre 2011
ISBN : 978-2-917718-30-8

Dès le titre, vous savez que vous allez voir l’ombre de Philip K Dick planer sur le texte que vous proposent les éditions Griffe d’Encre. D’ailleurs, Lorris Murail ne s’en cache pas. Bien au contraire. Le texte est à l’origine une commande de la compagnie de théâtre Haut et Court, qui oriente son action artistique vers l’extraordinaire.

Dans cette novella vous allez découvrir principalement Phil, un écrivain qui a produit des textes extraordinaires dans lesquels il a créé des univers hallucinants, décalés et pas toujours agréables. Il a fait la rencontre d’un inventeur, Maury, qui a réussi à donner vie, en quelque sorte, aux créations de Phil. Le problème, c’est que ces MicroWorld, comme Phil et Maury les appellent, ont causé un désordre spatio-temporel. Cela leur a valu une condamnation sans appel. Désormais, Maury est dans une cuve, dans une sorte de coma artificiel. Et Phil est assigné à résidence au 6ème sous sol, avec obligation de soin, c'est-à-dire une séance régulière par visio conférence avec un psy.

La vie de Phil n’est pas des plus heureuses, comme vous pouvez vous en douter, mais il a trouvé un moyen de s’échapper de temps en temps malgré l’interdiction qui lui est faite, car il a conservé un portail vers l’un des MicroWorld. Et puis, il y a la visite de Pris, son ex-copine, qui lui remonte le moral. Car ce ne sont pas les conversations qu’il peut avoir avec sa bouilloire ou son armoire à pharmacie, qui sont toutes deux dotées d’une intelligence artificielle, qui vont égayer ses journées.

Dans ce monde surprenant et déroutant, vous allez suivre quelques jours de la vie de Phil, qui n’est pas au bout de ses surprises et qui ne comprend toujours pas en quoi la création des MicroWorld justifie sa peine ou celle de son ami Maury.
Le texte de Lorris Murail est dense. Comme l’auteur joue avec notre perception, nous montre quelques incohérences sans le dire, il est nécessaire de bien faire attention à ce qui se passe, sinon vous pourriez vous retrouver totalement perdu entre la réalité (si l’on peut dire) et les MicroWorld. Non pas que Phil fasse des allers-retours entre les deux, mais tout de même. Il est indispensable de bien savoir où se déroule l’action, pour apprécier à son juste niveau l’idée développée par Lorris Murail. En faisant cela, vous allez pouvoir détecter quelques discordances, qui vous feront parfois douter, c’est tout à fait normal. Les explications viendront en leur temps.

C’est en vous laissant guider, tout en ayant toujours à l’esprit que vous êtes peut-être en train de vous faire abuser (ou pas), que vous devez lire Urbik / Orbik. Et une fois votre lecture achevée, vous saurez si vos soupçons étaient fondés ou si vous vous êtes fait avoir.

Urbik / Orbik est une agréable novella qui vous propose une expérience surprenante, pleine de doutes et de douceur. Venez découvrir cet écrivain névrosé et accro aux médicaments qu’est Phil. Si Lorris Murail n’est pas très tendre avec ses personnages pour leur faire vivre des situations désagréables, il crée des acteurs attachants qui, par leurs faiblesses, sont de véritables miroirs pour le lecteur.


Xavier