Les Motifs de l'Ombre - La Ronde d'Or,Tome 1Année de sortie : 2008

Auteur : JONES J.V.
Editeur : Calmann Levy



Les Motifs de l’Ombre est la première partie du roman « The Barbed Coil » de J.V. JONES, publié en 1997. Epoque contemporaine, Etats-Unis d’Amérique, Tessa, voulant fuir une tentative de réconciliation de son ex-petit ami de fraîche date, part de chez elle pour aller où son destin l’entraîne. Elle va se retrouver sur les vestiges du butin d’un hold-up au milieu desquels, elle va être attirée par une petite bague en or formée pas plusieurs fils barbelés. La jeune femme ne pouvant s’empêcher de la passer à son doigt, malgré les barbillons qui lui écorchent la peau va alors se trouver projetée au milieu d’une ruelle sombre de Bay’Zell, ville côtière du royaume de Rhaize. Elle va tomber sur deux brutes qui veulent passer un bon moment avec elle et profiter de sa désorientation. Contre toute attente, le mercenaire Ravis va venir lui prêter main forte pour ne pas dire lui sauver la vie en laissant sur le carreau les deux agresseurs. Ce nouveau monde où elle vient de débarquer s’avère hostile et la loi du plus fort y est toujours la meilleure, les guets-apens y sont monnaie courante et la trahison y semble un sport national. Malgré cela certains portent haut les valeurs de la chevalerie. La confrontation est inévitable, d’autant plus qu’Izgard de Garizon ne souhaite qu’une chose après s’être coiffé de la couronne légendaire appelée la Boucle Barbelée : annexer à son royaume les terres de Rhaize. En cela il sera aidé par les enluminures de son scribe qui, malgré les mauvais traitements que lui fait subir son suzerain, agit sans protester quelles qu’en soient les conséquences.

La présence de Tessa est-elle pure coïncidence ? Quelle conclusion doit-on tirer de la ressemblance entre la bague trouvée par Tessa et la couronne d’Izgard ? Quel est l’intérêt de Ravis, le mercenaire, d’aider la jeune femme ? Quelles horreurs se cachent derrière les terribles Harras, ces guerriers sanguinaires et bestiaux ?

La Ronce d’Or est un roman médiéval-fantastique qui nous propose une immersion brutale d’une jeune anglaise dans un univers qui lui est inconnu. Lorsque la magie s’en mêle tout est possible, y compris vivre dans un monde parallèle. Cette idée n’est pas nouvelle en soit. Elle est ici uniquement utilisée comme point de départ de l’histoire. Car la trame principale de ce récit n’est pas de voyager entre les mondes comme dans Le Monde de Narnia. Ici les aventures qui se déroulent dans le royaume de Rhaize sont suffisamment palpitantes pour que l’on s’y consacre totalement. Le but n’est donc pas tant de comprendre comment Tessa est arrivée dans ce monde, que de savoir comment elle va survivre en compagnie de Ravis. Tous les deux forment d’ailleurs un drôle de duo. L’écriture est assez classique, sans difficulté. Vous pourrez vous laisser prendre au jeu dans ce roman initiatique et découvrir en même temps que l’héroïne ce royaume étranger où elle va découvrir qu’elle possède un talent caché.

Vivement que la deuxième partie du roman soit publiée par Calmann Levy pour que nous connaissions la fin de cette histoire.