Chants de Totems - AnthologieAnnée de sortie : 2012

Auteur : DAU Nathalie ; PEDOT Hélène, Dir.
Editeur : Argemmios



Collection : périples mythologiques
Illustration de couverture : Fabien Fernandez
Date de parution :
ISBN : 978-2-919049-05-9

Sommaire :
Préface - Hélène Pedot

Totem – Frank Ferric
Sables noirs – Aurore Perrault
Mitakuye Oyasin – Carole Grangier
Visions – Armand Cabasson
Le Grand Sault – Dennis Labbé
Le Dernier Ours d’Artique – Vanessa Terral
La Grotte de l’Indien – Pierre-Alexandre Sicart
Cœurs apaches – Nicolas Cluzeau
L’Appel du tambour – Sophie Dabat
Triple Totem – Marie-Catherine Daniel
Ceux-qui-reviennent – Jean-Michel Calvez
Instinct – Marie Barthelet
Ghost Dance – Jacques Fuentealba
Coyote repeuple le monde – traditionnel

Glossaire – Hélène Pedot

Ce deuxième ouvrage de la collection Périples mythologiques des éditions Argemmios met en avant les peuples amérindiens et toutes leurs légendes proches de la Nature. Treize auteurs, assez habitués des nouvelles fantastiques, ont donc foulé les terres rouges ou glacées afin de nous proposer des visions tantôt modernes tantôt très ancrées dans les traditions de différents peuples parmi les Inuits, les Hopi, les Navajo et autres Apaches. L’histoire de l’extinction des communautés, les problèmes modernes liés à la perte des territoires et à l’abus d’alcool, le racisme, les croyances centenaires et les voyages initiatiques représentent les thèmes les plus privilégiés de cette anthologie très variée.

Je souhaite particulièrement féliciter Fabien Fernandez pour la splendide couverture de cette anthologie. L’illustration reflète bien tout ce qu’on pourrait en attendre : un croisement entre la modernité et le passé, des couleurs cadrant parfaitement avec la Nature Nord Américaine, le mouvement du totem ‘enraciné’ depuis longtemps dans la Terre et celui d’un petit tatou porteur d’espoir perché sur une radio qu’on imagine branchée sur des vieux tubes des années 50.
J’aime aussi la typographie du titre principal qui se retrouve sur les titres des différentes nouvelles ainsi que les petits totems à la fin de chaque histoire.
Pour continuer dans ce qui plaît : l’excellent glossaire de fin d’ouvrage, clair et exhaustif (se penchant à la fois sur le vocabulaire, les faits historiques, les grandes figures légendaires et les peuples), représente un véritable « must-have ».
Enfin, j’adore l’idée d’avoir inséré à la fin de ces nouvelles plus ou moins modernes l’adaptation d’un chant traditionnel Coyote repeuple le monde qui donne à cette anthologie une marque supplémentaire d’authenticité.

En ce qui concerne les histoires contées dans Chants de Totems, elles se montrent vraiment différentes les unes les autres. Je pense donc que le lecteur fera son choix en fonction de ses affinités avec l’écriture ou avec les thèmes abordés.
Pour ma part, j’ai un certain faible pour Mitakuye Oyasin et sa vision accélérée sur l’histoire des peuples indiens et leur triste sort, Totem qui laisse aussi défilé les années de manière très poétique et ancrée dans la légende, La Grotte de l’Indien à la mécanique parfaitement huilée, Visions entre traditions et modernités avec un mode polar qui fonctionne bien. Mon coup de cœur se porte sur l’original et écologique Sables noirs d’Aurore Perrault.
Les autres textes ne déméritent pas mais ont moins su capter mon intérêt. J’ai néanmoins apprécié les idées développées par Marie-Catherine Daniel ( Triple Totem) et Jean-Michel Calvez ( Ceux-qui-reviennent).

En somme, Chants de Totems s’avère une anthologie fraîche, ancrée dans la modernité avec pourtant des textes très tournés vers des rites ancestraux qui fascinent toujours autant. Chacun pourra y trouver son compte et faire de jolis voyages lors de sa lecture.

Tiphaine