Le Fils de Manhattan, 1- Vol d’Aigle Année de sortie : 2013

Auteur : GAREL Bruno
Editeur : Belfond



Roman Broché/324 pages
Date de parution : 11 avril 2013
ISBN : 9782714454560

Cham est un jeune publicitaire à qui tout sourit. Il vit dans un superbe appartement, extrêmement bien situé dans Manhattan et y héberge son meilleur ami Tom. Dans quelques jours, le 21 décembre 2012, il fêtera son anniversaire. Comme tous les ans, ses parents le retrouveront pour une cérémonie dans la Cathédrale Saint John The Divine. Cela ne l’enchante pas plus que cela mais certains rituels demeurent immuables.
Mais tout bascule soudain alors que Cham se met à voir des aigles royaux partout (dans ses projets, dans ses rêves, et même en vrai). Jusqu’au moment où un indien au totem d’aigle prend possession du jeune new-yorkais. Vol d’aigle serait l’ancêtre de Cham et il vivait en 1612, date à laquelle le calumet sacré a été dérobé. Cham serait l’élu qui sauvera Manhattan du déluge. Mais pour cela il devra voyager dans le Temps et dans les rêves, découvrir les rituels et légendes des natifs américains et retrouver le calumet. Rien de moins simple, d’autant que sa vie bien rangée ressemble dorénavant à un véritable chaos.

Vol d’Aigle est le premier tome de la trilogie Le Fils de Manhattan de Bruno GAREL. On y découvre le personnage principal ainsi que sa quête.
Il s’agit d’un roman moderne où se mêlent les prophéties de fin du monde de 2012, les légendes indiennes et les mythes fondateurs des Etats-Unis, de solides connaissances de la ville de New York et plus particulièrement de Manhattan, et des personnages bien typés.

L’écriture en est plaisante, facile à lire, ce qui permet de progresser rapidement dans la lecture et de se centrer sur les péripéties que va vivre le personnage principal.
Les traits de caractère des différents protagonistes ne sont pas excessivement originaux et l’on peut facilement anticiper sur la plupart des actions. Mais l’ensemble de ce premier tome est bien monté et donne envie de connaître la suite. On s’attache facilement au héros et le versant esotérico-chamanique de l’aventure s’avère bien accrocheur.
Le point fort de ce roman est incontestablement le parallèle entre notre monde actuel et le contexte historique de la vie des indiens à l’arrivée de Monsieur Hudson. Les détails historiques et surtout mythologiques, les descriptions de rituels et d’œuvres d’art confèrent une dimension culturelle à ce roman. Cela est aussi renforcé par la manifeste connaissance pointue de l’auteur en ce qui concerne la ville de Manhattan.

Ainsi, Vol d’Aigle se montre une bonne entrée en manière pour une trilogie qui promet d’être agréable à lire tout en réservant quelques touches instructives pour les novices. Les connaisseurs y verront un roman actuel et bien monté ainsi que des personnages attachants.


Tiphaine