Les Sorcières de North Hampton –3, Les vents de SalemAnnée de sortie : 2014

Auteur : DE LA CRUZ Melissa
Editeur : Orbit



Roman broché/448p.
Traduit de l’anglais (américain) par Hélène Bury
Date de parution : 28 mai 2014
ISBN : 978-2360511174

Freya a été précipitée par les Valkyries à Salem en pleine chasse aux sorcières. Elle y apparaît comme une ingénue orpheline et servante parfaite, complètement amnésique. Hélas elle y côtoie tous les acteurs qui ont entraîné la mort de nombre d’innocentes accusées de faits de sorcellerie. Notamment elle-même et sa sœur Ingrid, pendues par le passé.
Freddie apprend où se cache son trident et part à sa recherche à l’aide des pixies. Tandis qu’Ingrid recherche les informations nécessaires dans les livres d’Histoire afin de sauver Freya, oubliant de consacrer le temps qu’il faut à son amoureux mortel Matt. Réapparaît alors son ancien prétendant, le dieu Thor.
Quant aux parents des trois « jeunes » gens, Norman et Joanna, enfin réconciliés, ils se lancent dans une course contre la montre pour ramener Freya dans le monde actuel, à North Hampton. Mais rien n’est moins simple !

Conclusion de la trilogie Les sorcières de North Hampton, ce troisième volet fait la part belle aux chasses aux sorcières et à la dramatique histoire de Salem. On a donc beaucoup de détails sur les coutumes d’époques et le déroulement des procès, ainsi que les écrits fameux sur cette période. On abandonne ainsi la frivolité ambiante présente dans le second opus où les héros passaient leur temps à compter fleurette pour les uns, à faire l’amour pour les autres.

Ce dernier volume gagne donc en profondeur et en intérêt. Les portes laissées ouvertes sur les mystères du monde des dieux nordiques se referment une à une avec des explications logiques. Le côté sorcellerie est bien détaillé et construit, ce qui est donne une lecture très satisfaisante.
Voilà qui me convainc beaucoup plus, laissant de côté la mièvrerie pour retourner dans de la littérature fantastique intéressante avec la pointe d’eau de rose actuellement appréciée par les lecteurs (rices) de bit-lit.
Au final, Les sorcières de North Hampton constituent une agréable série hybride avec un tome deux vraiment en dessous des deux autres.


Tiphaine