Le Pensionnat de Mlle Géraldine 3, Jupons & poisons Année de sortie : 2015

Auteur : CARRIGER Gail
Editeur : Orbit



Roman broché/368 pages
Traduit de l’anglais (américain) par Sylvie Denis
Date de parution : 10 juin 2015
ISBN : 9782360511204

Le nouvel ordre du jour des cours au pensionnat de Mlle Geraldine se centre sur la séduction. Et nos jeunes recrues ont pas mal de choses à apprendre dans ce domaine. Bien évidemment, Sophronia va trouver une façon de mettre rapidement en pratique ces nouvelles techniques faisant encore un bond en avant en tant que future espionne. Mais ce qui va lui plaire plus que tout, c’est la nouvelle arme dont les élèves vont apprendre le maniement : l’éventail à lames coupantes. A peine découvre-t-elle son existence qu’elle l’adopte comme arme fétiche et tente d’en maîtriser les subtilités.
Avec tout cela Sophronia et Dimity quittent l’école un bref moment, le temps d’assister au bal de fiançailles de l’ainée de Sophronia dans la maison familiale. Mais tout ne se passe pas comme prévu car les valets mécaniques agissent vraiment très bizarrement et leur amie Siedhag fait appel à leur aide pour une affaire très délicate avec la meute de loups garous de Kingsair.

Ce troisième tome de la série Le pensionnat de Mlle Géraldine (25 ans avant les événements du Protectorat de l’Ombrelle) nous propose une aventure steampunk d’un dynamisme fou. Le rythme s’accélère encore et le lecteur est plongé dans un enchaînement d’actions plus détonantes les unes que les autres.
L’héroïne de la série est aussi attachante et délicieusement folle que l’Alexia de la série précédente de l’auteur. Et l’on est maintenant complètement sous l’emprise de son charme (ce qui a pris un peu plus d’un tome pour ma part).
Il est très intéressant d’assister à des événements dont on parle dans le Protectorat de l’Ombrelle comme ayant eu lieu mais sans nous en donner les tenants et les aboutissants.
jupons et poisons est si virevoltant qu’on le verrait fort bien adapté au cinéma avec ses courses poursuites dirigeables/trains, ses combats d’éventails, ses chutes improbables…
Un seul petit bémol en ce qui me concerne pour ce qui arrive à l’un des personnages qui fait un peu redite « du pauvre » par rapport à l’autre série. Je ne peux malheureusement pas m’étendre sur la justification pour ne spoiler aucun des deux livres. Mais il est un peu décevant de relire un ressort narratif (surtout qu’il comporte un élément moins percutant que le précédent). Néanmoins, cela ne nuit pas à la très bonne qualité de ce tome 3, sans contexte le meilleur de la série jusqu’ici.

Excellent tome 3, plein de rythme, de rebondissements et de vapeur qui ne perd pas son côté humoristique. On vous le recommande avec un bon Assam et des scones. Bonne lecture !


Tiphaine