Le testament de Jessie Lamb Année de sortie : 2015

Auteur : ROGERS Jane
Editeur : Folio SF



Folio SF N°523
368 pages
Traduit par Marion Roman
Date de parution : 27/08/2015
ISBN : 9782070462209

Imaginez un monde où une femme enceinte est une femme condamnée à mort ! Situation terrible qui est celle que va vivre Jessie Lamb. Des terroristes ont réussi à lancer une pandémie planétaire : un virus qui s’est répandu sur les cinq continents, est une variation de la maladie de Creutzfeldt Jakob et atteint les femmes qui se retrouvent enceintes. Avec un effet terrible : le décès de la mère avant la naissance de l’enfant. Cela a une conséquence évidente : plus aucun enfant ne peut naître à partir de maintenant.
Comment faire face à cette menace ? Est-ce la fin de l’humanité en l’espace d’une génération ?

Les autorités ont quelques idées, qui posent une vraie question, pour ne pas dire un véritable problème éthique : et si les jeunes femmes étaient plongées dans le coma le temps de leur grossesse. Une fois la gestation arrivée à son terme, une césarienne permettrait de mettre l’enfant au monde.
Comment faire pour que le public ne soit pas horrifié de savoir que les prochaines mères sont vouées à la mort ? Donnez un joli nom au programme. Et au lieu d’appeler ces jeunes femmes des martyrs ou des candidates au suicide, nommez les « Sleeping Beauties » !
Mais tout le monde n’est pas dupe. Notamment le père de Jessie, qui travaille dans un hôpital et qui s’occupe de ce programme. Pour autant, rien ne le dérange dans son activité quotidienne. Malgré les manifestations des différentes associations qui dénoncent ce nouveau système.

Jessie Lamb est une jeune fille de 16 ans. Elle prend de plein fouet cette catastrophe. Elle qui devait avoir un avenir, comme les générations précédentes voit toutes ses perspectives s’effondrer.
Et l’on sait à quel point les adolescent(e)s peuvent être extrêmes dans leurs comportements, pour tester leurs limites. Jane Rogers joue avec cela, mais sans se laisser happer dans la caricature ou le grotesque. Jessie est une fille intelligente, qui a reçu une bonne éducation. Elle discute avec ses amis, avec ses parents, avec sa famille. Elle peut avoir accès à toutes les informations nécessaires ou utiles qu’elle souhaite pour tenter de se faire sa propre idée. Mais malgré ses heures de discussions, de réflexions personnelles ou collectives, la réalité est toujours là. Dure, implacable et terrifiante : les femmes enceintes meurent à chaque fois. Dans ce cas à quoi bon aller à l’école, respecter son prochain si en l’espace de 80 ans tout ce que nous connaissons va disparaître ?
Et si au contraire, il fallait continuer à se battre ? Garder un petit espoir, faire confiance aux scientifiques, pour qu’ils trouvent un moyen de sauver l’Homme. Mais à quel prix ? L’expérimentation animale est une autre source de débat sur le bien-être des animaux. Mais lorsque les cobayes sont des êtres humains, la question éthique atteint son paroxysme.

A travers les notes de Jessie Lamb, qui constituent son testament, nous allons comprendre ce qui se passe dans sa tête, dans celle de ses amies, de ses proches. Et vous allez apprendre à vous poser ces terribles questions que Jessie doit affronter, comme tous ceux qui vivent encore. Jusqu’où peut-on aller pour tenter de sauver l’humanité ? Faut-il s’accrocher à ce que nous sommes ou faut-il passer à autre chose. Après tout, les dinosaures ont disparu, la planète s’en porte-t-elle plus mal ?
Jane Rogers va vous emmener à vous triturer les méninges, grâce à un livre où la maladie les détruit ! Une prouesse à souligner. Jane Rogers s’amuse de tout. Jessie est curieuse, inventive, parfois versatile, mais lorsqu’elle a décidé quelque chose, elle s’y tient. Reste à découvrir si ses convictions suffiront. Car visiblement, tout le monde ne partage pas son idéal.

Jane Rogers offre un point de vue étonnant sur notre monde en remettant en cause un système bien établi, celui de l’enfantement. La condition sine qua non de survie d’une espèce a disparu. Comment faire ? Jane Rogers effleure de nombreux courants de pensées dans son roman, comme par exemple celui de la cause animale. Sans jamais assener de vérités toutes faites, sans ton péremptoire, Jane Rogers pousse à la réflexion. Au point que même plusieurs semaines, voire plusieurs mois après avoir terminé votre lecture, vous pourriez vous surprendre à repenser à ce qu’a fait Jessie Lamb ou ce que vous auriez pu décider si vous aviez été à sa place.

Le Testament de Jessie Lamb est un roman léger en apparence, qui vous marquera en fer rouge en réalité. Il laissera dans votre mémoire, une trace indélébile, qui vous obligera à repenser, encore et toujours à Jessie et à ses choix.
Le Testament de Jessie Lamb vous fera peur et pourra vous rassurer dans le même temps. L’Homme est capable du meilleur comme du pire, nous le savons depuis longtemps. Cet ouvrage en est une très belle illustration.


Xavier