Scorpi, 2- Ceux qui vivent cachés Année de sortie : 2016

Auteur : DAMBRE Roxane
Editeur : Calmann-Levy



Collection : Littérature Française/Roman
Roman Broché/416 pages
Date de parution : 26 octobre 2016
EAN : 9782702160756

En recueillant sur le pas de sa porte le jeune Elias, Charlotte ne se pouvait imaginer un seul instant la suite de son histoire. Depuis, elle a été intégrée à la famille des Lesath, ces créatures capables d’utiliser les ombres pour se mouvoir et exerçant à merveille le métier tueurs à gages ! En tant que fiancée de l’héritier, elle se doit de vivre au Manoir Scorpi. Les créatures qui l’habitent ont beau masquer leur apparence réelle, Charlotte est la seule humaine du coin. Elle doit tout apprendre de ce monde parallèle et trimbale partout son carnet aide mémoire dans lequel elle note tout.
Engagée comme comptable de son futur mari, elle participe activement à un association caritative humaine située au cœur de la ville de Belfort afin de ne pas perdre pied d’avec la réalité. Or, un jour qu’elle flâne sur les remparts, un curieux jeune homme qui semble fuir un terrible danger, lui demande assistance en lui prêtant allégeance ainsi qu’à la famille Scorpi. La jeune femme reste abasourdie, incapable de réagir pour lui prêter main forte mais assez pour se protéger des questions douteuses. Un curieux policier se présente alors prétendant qu’il cherche un homme dangereux et lui demandant des informations sur le fuyard. Charlotte ne le sait pas encore mais elle se trouve au beau milieu d’une traque contre l’ensemble des être féeriques et les habitants du Manoir vont vite avoir du soucis à se faire.

Deuxième tome de la trilogie Scorpi, « Ceux qui vivent cachés » se montre très rythmé et plus sur le versant du thriller que le précédent. La découverte de l’autre monde et de ses créatures reste une partie importante de l’histoire mais elle se fait de façon très fluide au milieu de l’action. Cela est particulièrement bien amené de la part de Roxane Dambre. De même, la relation passionnelle de l’héroïne reste bien présente mais n’est plus le sujet centrale de l’histoire comme ce fut le cas dans le premier opus. On garde donc la forte tension amoureuse ici mais on se concentre d’avantage sur l’enquête. Le rythme devient parfois très soutenu, presque haletant. En cela, Roxane Dambre parvient à lier thriller, romance et fantastique en toute cohérence, sans à coups dans la narration. Situé l’action à Belfort est également judicieux car ce sont des lieux réels mais pas si souvent décrits dans la littérature. Mon seul bémol pour ce bon roman de bit lit se centre sur la répétition incessante de surnoms assez mièvres pour évoquer notamment Adam (« Mon étrange fiancé », « Mon beau brun »…). Même pour éviter des répétitions, un bon pronom personnel sujet vaut mieux que d’agacer le lecteur avec des formules métaphoriques lourdes.

Il est évident qu’à peine achevée la lecture de ce second ouvrage, on meure d’envie d’ouvrir le troisième. Comme diraient les anglo-saxons, je pense qu’on se trouve ici en présence d’un véritable « page turner ».

Tiphaine