Poupée volée (Livre audio)Année de sortie : 2018

Auteur : FERRANTE Elena
Editeur : Gallimard Audio



Collection Ecoutez Lire de Gallimard
Environ 4h30 de lecture
1 CD format MP3.
Lu par Ivana Coppola
« La figlia oscura », traduction de l’italien par Elsa Damien
Date de parution : 08/02/2018
ISBN : 9782072768460


Ce roman d'Elena Ferrante avait été publié en France, en 2009. C'est à dire après les deux premiers volumes de sa série L’amie Prodigieuse ; alors que Poupée volée est le premier roman de l'auteure.
Nous avons désormais l'occasion de découvrir ce livre dans sa version audio, lue par Ivana Coppola.

Nous écouterons l'histoire de Leda, une mère italienne dont les deux filles, adolescentes, sont parties vivre avec leur père suite à une séparation, au Canada. Leda décide de partir au bord de la mer, pour tromper sa solitude. Au lieu d'y trouver quiétude et tranquillité, elle va sombrer. Son comportement va devenir très curieux. De folie il n'est pas tout à fait question, mais d'avantage d'un comportement irrationnel de la part de Leda. À la limite entre l'impolitesse, l'égoïsme et une dépression. Rien n'est clair, puisque cette tranche de vie nous est racontée par Leda, au passé. Presque sans aucun dialogue, Leda nous livre sa version des événements. Confession, séance chez le psy, confidence amicale ou délire ?
Alors que Leda, comme à son habitude bronze, un livre à la main, une famille napolitaine, attire son attention.
Ses membres sont bruyants, parfois sans gêne. Mais ils lui rappellent aussi sa propre vie, ses choix, ses échecs.
Leda va surtout se focaliser sur une mère, sa fille et la poupée de cette dernière. Petit à petit, la narratrice va s'enfermer dans ses pensées, agir de façon déraisonnable.
Pour essayer de se justifier, elle va replonger dans son histoire, dans l'éducation qu'elle a eu de ses filles. Une forme d'introspection par le souvenir.
Mais cette auto thérapie est loin d'avoir un effet positif sur Leda. Au contraire, elle s'enferme dans ses certitudes, loin de toute action logique et raisonnable.

À la limite de la rupture, ce texte léger d'Elena Ferrante questionne sur les relations mère-fille. Tout en douceur, le portrait de la lisse Leda va se craqueler pour laisser apparaître une sombre personnalité.

Xavier