La PorteAnnée de sortie : 2007

Auteur : BERROUKA Karim
Editeur : Griffe d'Encre

Sortie le 2 novembre 2007

Illsutration : Alain VALET

ISBN : 978-2-9529239-4-1



La troisième novella parue chez Griffe d’Encre s’intitule « la Porte », ce qui n’est pas sans rappeler la première publication des mêmes éditions Griffe d’Encre, une anthologie, « ouvre-toi ! », sortie en librairie en avril 2007. En découvrant le titre de la novella de Karim BERROUKA, on s’attend logiquement à lire un texte sur le thème de l’ouverture. Rapidement toutefois, le lecteur ne peut être qu’étonné par les propos tenus dans l’ouvrage. Première surprise qui se poursuivra tout au long du récit : la porte s’avère être un personnage à part entière, voire même l’héroïne de ce petit non-conte philosophique grinçant, sans néanmoins que l’auteur utilise le procédé de personnification. Seconde surprise : le texte lui-même, à la pointe de l’ironie, et ne se privant pas de critiquer en utilisant fort habilement les procédés de narration du conte philosophique. Puis finalement une multitude de surprises qui rendent bien agréable la lecture de cet insolite ouvrage : des personnages typés, empruntés au folklore fantastique et aux tables de jeux de rôles, un décor épuré mais bien planté qui laisse à espérer qu’une troupe de théâtre amateur souhaitera un jour mettre en scène ce récit, quelques touches de burlesque, une pincée de satyre religieuse… et j’en passe.

Quoiqu’il en soit la présentation de griffe d’encre est toujours aussi agréable. Ne manquez surtout pas d’aller lire la délicieuse et très drôle présentation de l’auteur dans la rubrique « les mots qui griffent » en fin de recueil.

Encore une novella qui joue sans démériter dans la cour des grands !



Tiphaine