L'agent des ombres, tome 1 : l'ange du chaosAnnée de sortie : 2009

Auteur : ROBERT Michel
Editeur : Mnemos




Couverture de Julien Delval


Roman Broché/350P.


Date de parution : novembre 2009


ISBN : 978-2-35408-067-9


La saga de l’Agent des Ombres de Michel Robert a débuté en 2004. Elle compte désormais 5 tomes et un spin off. Les éditions Mnémos ont choisi de procéder à une réédition en cette fin d’année 2009.


Avec ce premier tome ‘L’Ange du Chaos’ vous allez découvrir le monde développé par Michel Robert : un univers de Fantasy où la Lumière s’oppose aux Ténèbres, avec le Chaos qui veille à l’équilibre grâce à ses assassins. La magie y est puissante (les sorciers ont des pouvoir dévastateurs), les guerriers y sont également très respectés (surtout s’ils ont pu développer des capacités hors du commun ou sont dotés, comme les Loki, d’une régénération accrue).


Dès le prologue, vous serez mis dans l’ambiance : une rencontre au sommet (ou presque) entre le marquis Leprin, Légat du royaume des Ténèbres et Le duc Elvanthyell de la maison d’Eodh, archimage du Chaos. Leprin a l’intention d’utiliser les compétences du Chaos pour déjouer le plan qui est actuellement en cours d’élaboration par le royaume de la Lumière. Sont-ce les arguments avancés par le Légat ou les deux prêtresses de l’Amour qui firent la différence ? Toujours est-il que l’archimage du Chaos va décider d’aider le ténébreux. Un pacte a été scellé : un homme doit mourir pour éviter une guerre totale.


Le Chaos va envoyer l’un de ses agents : Cellendhyll de Cortavar, un ancien membre de la Lumière, accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis et laissé pour mort dans sa cellule. Recueilli par le Chaos, il sert désormais Orion, le fils de duc Elvanthyell, avec ferveur et talent. Cellendhyll, va profiter de cette mission pour accomplir une vengeance personnelle: obtenir réparation auprès de ceux qui ont causé sa chute en prenant leur vie, en tous cas, tels sont ses plans.


Les choses ne vont pas se passer comme prévues, vous pouvez vous en douter, mais Cellendhyll, en guerrier et assassin aguerri va réussir à improviser. Sachant utiliser l’intimidation ou la force, il va rapidement se faire quelques ennemis, mais également trouver des alliés inattendus. Mêlant mystère et sauvagerie, l’agent du Chaos va devoir déjouer les nombreux pièges qui seront tendus sur la route qui doit le conduire jusqu’à sa cible. Car si sa qualité d’agent du Chaos est des plus secrètes, son identité ne laisse pas tout le monde indifférent. Et visiblement, il intéresse et gène plusieurs personnes très haut placées.


Vous découvrirez à quel point les intrigues entre les trois forces en présence peuvent être tordues, au point de se recouper elles-mêmes. Et c’est le principal intérêt du roman : savoir en tant que lecteur, qui agit pour le compte de qui et quels pourraient être les conséquences des actes de chacun. Car les relations entre les différentes factions sont bien plus courantes que vous pourriez le soupçonner. Et de voir tous ces puissants s’agiter frénétiquement et se mettre des bâtons dans les roues, tout en voulant passer pour de doux agneaux alors qu’ils n’y a que des loups est très plaisant. Ajoutez à cela une bonne dose d’érotisme, la séduction étant également une arme très puissante et vous aurez tout les ingrédients qui forment l’architecture de cette saga.


Un roman agréable, qui laisse sur sa faim une fois la dernière page tournée, car plusieurs complots sont en train de se mettre en place. Avec ce premier tome, vous n’avez vu que la partie émergée de l’iceberg. Vous connaîtrez la suite très prochainement car les éditions Mnemos, ont décidé de rééditer l’intégralité des romans au rythme d’un volume par mois.


L’aventure commence dans le sang, aurez vous le courage de vous y plonger ?





Petit bonus pour cette réédition : une nouvelle couverture, que je trouve plus en adéquation avec l’histoire que la première. Le texte a été légèrement retravaillé et deux illustrations en fin de volume (une de Leprin et une d’Estrée d’Eoth).

Xavier