BrasylAnnée de sortie : 2009

Auteur : Mc DONALD Ian
Editeur : Bragelonne



Roman Broché/405pages

Traduit de l'anglais par : Cédric Perdereau

Illustration de couverture : Stephan Martinière

Date de parution : 23 octobre 2009

ISBN : 9782-35294-345-7

Ian McDonald est un auteur atypique. Il aime utiliser pour ses textes des pays non occidentaux. Pour Brasyl, vous allez être plongé en Amérique du Sud, vous l’aurez deviné. Mais les mondes décrits par Ian McDonald ne sont pas ceux que vous connaissez. Premièrement, en raison des époques utilisées. Dans Brasyl, vous allez suivre 3 époques différentes : 2006, 2032 et 1730. Le roman s’articule autour de 8 parties dans lesquelles vous en apprendrez au fur et à mesure sur chaque période, jusqu’aux révélations finales.

L’époque 2006 est une forme de critique de notre société actuelle, avec les travers de la toute puissante télévision, que Ian McDonald connaît bien pour y travailler.

Pour 2032, vous aurez droit à de la SF basée sur la physique quantique.

En 1732, c’est la religion et l’exploration qui seront à l’honneur.

Soyez attentif au fil de votre lecture, car chaque détail compte. Et méfiez vous des apparences, car vous ne percevrez pas les rouages de l’énorme horloge que vous avez sous les yeux. Car ces 3 époques sont étroitement liées les unes aux autres.

Vous commencerez donc le 17 mai 2006, avec Marcelina Hoffman, qui tente de continuer sa carrière avec de la trash-tv. Jamais à court d’idées, sans scrupule, elle tente de monter un projet qui a pour but de faire sortir de l’ombre un ancien gardien de but de la Sceleçao, qui est tombé en disgrâce suite à un match perdu par le Brésil dans les années 50. Sa quête va lui faire rencontrer des personnes sur lesquelles elle n’aurait jamais dû tomber. Et surtout elle va attirer l’attention d’une organisation qui ne lui voudra aucun bien.

A partir du 22 septembre 2032, époque où quelques ordinateurs quantiques peuvent faire des miracles et où les lamesQ sont de redoutables armes, vous ferez la rencontre d’Edson, qui vit dans une favela et tente de se sortir de là. Malheureusement, il semblerait qu’il ait fait les mauvais choix. Les drones veillent à l’ordre et les petites magouilles du jeune homme vont lui attirer bien des ennuis. A moins qu’il ne tente le diable et arrive à limiter la casse.

A compter du 19 juin 1932, vous suivrez un prêtre jésuite assez peu conventionnel en la personne de Luis Quinn. Sa mission est relativement simple : stopper les agissements d’un prêtre devenu hérétique, qui s’est installé au milieu de la forêt amazonienne. Il croisera sur sa route, un scientifique français.

Vous allez suivre tout ce petit monde, avançant à grandes enjambées vers leur destin, plongeant la tête en avant dans l’inconnu et espérant que les lendemains seront à défaut d’être meilleurs, au moins plus faciles que leur quotidien. Ces 3 petites histoires qui se complètent et se mélangent les unes avec les autres sont comme les rouages d’une plus grosse machine. Chacun agissant dans son coin, sans avoir conscience de ses partenaires. Mais vous, vous saurez. L’ensemble se révèlera à vous au fur et à mesure de votre lecture. Ian McDonald vous donnant des informations clés à dose homéopathique. Et c’est ce qui est plaisant dans l’écriture de cet auteur, vous allez vous retrouver au milieu d’un véritable maelstrom d’information, de personnages hauts en couleurs, de lieux et de situations explosives. Vous ne pourrez jamais vous reposer, car les risques sont partout. Les différents acteurs du roman seront constamment sous pression.

Le Brésil est une zone hostile pour ceux qui s’y rendent. Qu’ils y soient nés ou qu’ils soient immigrants, seuls les plus forts et les plus malins pourront survivre. Un petit coup de pouce du destin, quelques bonnes relations et le tour est joué. Mais attention aux faux pas, si vous ratez une marche en voulant gravir trop vite l’escalier de la réussite, vous risquez de dégringoler et de vous briser la nuque.

Brasyl est une œuvre passionnante, qui vous proposera une nouvelle vision de notre monde.



Petit conseil de lecture : le texte est rempli de mots en portugais. Pour les comprendre, il y a un glossaire à la fin du livre. Si les allers retours ralentissent la lecture, ils permettent de vraiment comprendre ce qui se passe et ce qu’a voulu faire passer Ian McDonald comme impression. Laissez le rythme de la samba et la chaleur vous envahir.

Xavier



Retrouvez l’interview de Ian Mc Donald, réalisée aux 10ème Utopiales de Nantes le 1er novembre 2009 ici