ExcisionAnnée de sortie : 2010

Auteur : MAY OLivier
Editeur : Encre Fraiche




Parution avril 2010


ISBN 978-29700598-5-1


120 pages


Illustration: Zariel





J’ai découvert Olivier May à la lecture de sa novella "Le chant d’Ekhirit" aux éditions griffes d’encre et j’avais été particulièrement touché par son style et la façon dont il abordait un sujet très délicat (l’enlèvement d’une jeune fille pour approvisionner les réseaux de prostitution). Avec Excision, son nouveau roman d’anticipation, Olivier May récidive. Si le titre fait à lui seul frémir en pensant à l’intolérable mutilation qu’il évoque, Olivier May a su trouver les mots justes pour ne pas tomber dans le pathos. Toute son histoire est construite autour de cet événement tragique, mais se déroule bien après. Nous nous retrouvons en présence de 3 femmes, qui luttent toutes pour que leurs consœurs trouvent la place qui leur est due dans la société. Et nous allons plus particulièrement suivre Aayan, originaire d’Afrique, excisée pendant l’enfance. Nous sommes à Genève, en 2025 et deux séries de braquages viennent d’être perpétrées par des asiatiques, mais l’enquête menée par Aayan va s’orienter vers la piste islamiste. Comment se fait-il que les deux braqueurs n’ai abattu que quelques personnes à chaque sortie, alors qu’ils agissent avec froideur et professionnalisme ? S’agit-il du même duo qui opère à chaque fois ? La technologie va pouvoir aider Aayan, pour mettre la main sur les criminels, mais quel est leur motivation ? Comment se fait-il que les personnes qui soient restées en vie (Leila et la Princesse Khadija) soient des amis d’Aayan ? Alors de les souvenirs de son enfance refont surface pendant cette enquête menée tambour battant, Aayan va devoir garder tout son sang froid pour ne pas perdre son objectif de vue. Mais cela sera-t-il suffisant pour déjouer les plans des malfaiteurs ?


Olivier May a trouvé les mots justes pour dénoncer cette pratique barbare qu’est l’excision. Il utilise le principe d’une enquête policière qui est la trame principale du roman et à travers les souvenirs de son héroïne, nous fait revivre l’enfer qu’elle a connu et surtout qu’elle continue de vivre. Dans son plaidoyer contre l’intolérance et pour les femmes, Oliver May n’y va pas de main morte. Certains pourraient trouver qu’il y va un peu fort et qu’il ne sert à rien d’insister autant. Malheureusement, force est de constater dans notre vie de tous les jours que certains hommes ne traitent toujours pas les femmes comme elles le méritent. C'est-à-dire en égales. Certes Excision est un roman d’anticipation, mais les faits qui sont décrits dans ce livre pourraient être contemporains. Les seuls éléments futuristes sont constitués par la technologie de communication, de vidéo surveillances et quelque chose de plus organique que je vous laisse découvrir.


Vous allez vous demander jusqu’au bout ce qui se passe véritablement dans cette aventure et quel est le but de cette enquête. Vous devriez le comprendre avant la fin, les indices donnés par l’auteur étant de plus en plus gros. Mais le principal n’est pas dans la résolution de l’énigme. Il est dans la prise de conscience : une femme ne devrait jamais subir une telle mutilation, un point c’est tout.




Xavier