Le Baiser du Démon - Une aventure de Danny ValentineAnnée de sortie : 2010

Auteur : SAINTCROW Lilith
Editeur : Orbit




Date de Parution: 02.06.2010


ISBN/EAN : 9 782 360 510 184


350 pages





Le Baiser du Démon est le premier des cinq livres qui ont été écrits par Lilith Saintcrow sur les aventures de Danny Valentine. Il s’agit d’urban-fantasy légèrement futuriste. Nous suivons une nécromancienne au caractère bien trempé, redoutable combattante, mais qui est en proie à de très douloureux souvenirs et à quelques difficultés dans ses relations sociales. Il faut dire que Danny n’a pas sa langue dans sa poche et n’aime pas perdre son temps.


Le titre originel du roman est plus explicite: Working For The Devil. Devenu pour la parution française Le Baiser du Démon, il vous permet de découvrir une mission d’importance pour la belle et nerveuse nécromancienne. D’autant que le commanditaire est le Prince des Ténèbres lui-même. Autant le dire tout de suite, c’est le genre de travail qui ne se refuse pas (question de survie). Même lorsque l’on s’appelle Danny Valentine et que l’on ne supporte pas les démons. Mais cette mission a un double intérêt: Satisfaire le Diable (ou plus exactement, ne pas l’avoir dans ses ennemis mortels) et assouvir une vieille vengeance. Car Danny va devoir (tenter) d’éliminer un démon à qui Satan a promis une certaine immunité. Dans ces conditions comment mener à bien ce contrat? Jaf, le démon qui sert de garde du corps à Danny, va-t-il véritablement pouvoir la protéger ou est-ce encore un petit jeu qui n’amuse que Lucifer?


Danny Valentine, tout comme ses amis, ne supporte pas les démons. Comment leur faire confiance? Pourtant Jaf semble légèrement différent. Qu’a-t-il à gagner dans l’histoire? Ira-t-il jusqu’au bout ou lui plantera-t-il un couteau dans le dos? Et comment faire pour ne pas souffrir en repensant à sa dernière confrontation face à Santino, qui lui a pris sa meilleure amie et l’a laissée elle-même dans un sale état? Quand en plus un ancien amant refait surface, alors la situation devient véritablement explosive.


Ce roman de Lilith Saintcrow est à classer dans la catégorie bit-lit, cette sous-section de l’urban-fantasy, qui plait beaucoup aux lectrices et aux lecteurs depuis quelques années. Finis les nobles vampires de type Dracula, maintenant la place est aux femmes fortes, mais qui ont des préoccupations très humaines qui doivent combattre des créatures fantastiques de tout type (vampire, loup-garou, démon). Dans Le Baiser du Démon pas de vampire, mais des démons. Et Danny Valentine est une femme qui en a bavé. Mais elle a su relever la tête, ce qui lui permet d’avancer. Le revers de la médaille, ce sont les cicatrices physiques et morales qu’elle porte. Et si elle est une combattante efficace, elle réfléchit également beaucoup à qu’est sa vie, ce qu’elle était et ce qu’elle pourrait être.


Vous allez forcément vous retrouver à un moment ou un autre dans les pensées de Danny Valentine (ou y retrouver l’un(e) de vos ami(e)s). Sans vous prendre de sympathie pour les protagonistes (il faut dire que tout le monde se tire un peu dans les pattes), vous apprécierez au moins Danny, pour toutes ses qualités et aussi pour tous ses défauts.


Le Baiser du Démon est un roman agréable à lire, bien rythmé, avec une intrigue qui tient la route jusqu’à son dénouement. Sans être un chef d’œuvre de la littérature, vous passez un bon moment en découvrant l’écriture de Lilith Saintcrow. Pas de prise de tête, pas de mystère ultra compliqué. Vous recevrez les informations en temps utiles, avec quelques surprises judicieusement placées (dont je ne peux pas vous parler sans vous spoiler la fin du roman), mais il y en a au moins deux qui font leur petit effet.


Le Baiser du Démon est à conseiller à ceux qui aiment l’urban fantasy énergique et qui fait également la part belle aux sentiments.


Xavier