DéchiruresAnnée de sortie : 2010

Auteur : Sire Cédric
Editeur : Pré Aux Clercs




Recueil de nouvelles; 252 pages


Date de parution : 11 novembre 2010


ISBN : 9782842283742


Suite aux derniers succès des écrits de Sire Cédric, les éditions du Pré Aux Clercs rééditent le recueil de nouvelles de l’auteur intitulé « Déchirures » qui comprend des textes plus ou moins anciens.


Si vous ne connaissez pas son univers fantastique et fantasmagorique, ce recueil est une très bonne entrée en matière. Car chaque nouvelle vous permettra de vous familiariser avec une facette de la créativité de Sire Cédric. Vous pourrez ainsi vous amuser à retrouver les similitudes entre les différents textes, voir de quelle façon son écriture a évolué avec le temps. Car libre à vous de choisir l’ordre de vos lectures. Soit vous vous laissez porter par le choix de l’éditeur en lisant les pages les unes après les autres, soit vous choisissez une route chronologique, ou alors un voyage à contre courant en lisant la plus récente en premier pour terminer par la plus ancienne.


Dans tous les cas, vous vous apercevrez rapidement d’une constante dans les textes de Sire Cédric : la victime désignée n’est pas la plus à plaindre.


Sire Cédric se plait à retourner des situations qui semblaient inéluctables. Et là où l’on pense que le cliché va s’installer, la réalité bascule pour descendre plus ou moins rapidement dans le fantastique. Une fois le point de non retour atteint, l’imagination de l’auteur s’exprime à plein régime. Toujours avec ce petit côté décalé qui fait que Sire Cédric semble parfois s’auto-parodier et où il en rajoute des tonnes pour montrer qu’il est conscient que sa description était prévisible, mais qu’importe. L’important n’est pas de surprendre à chaque phrase, mais de créer une atmosphère. De plonger le lecteur au cœur de l’action, de lui faire vivre et ressentir les émotions des protagonistes. Lorsque l’on veut décrire une attitude, pour faire mouche dans l’esprit du lecteur, rien de tel qu’une description directe et simple. Celle qui se serait imposait d’elle-même si l’on vous avez dit : imaginez un peu, vous êtes dans un bar gothique avec deux jeunes filles qui sont le point de mire de tous les regards et au bar se détache un homme tout de rouge vêtu. Vous ne pouvez qu’imaginer ce que Sire Cédric décrit dans sa nouvelle «Nocturnes ».


Alors préparez-vous à rencontrer des démons qui jouent dans un groupe de Métal ; deux adolescentes qui se prennent pour des vampires et font semblant d’être lesbiennes ; une potentielle victime d’un viol collectif qui fera couler du sang ; une vengeance bestiale et éternelle...


J’ai vraiment apprécié ce recueil. Bien évidement, certaines nouvelles m’ont plus d’avantage que d’autres. Ma favorite étant « Nénia ». Le Pré aux Clercs a eu une très bonne initiative avec cette ressortie. Si vous aviez raté la première édition, ou sa réédition chez Nuit d'Avril, ne loupez pas celle-ci, il s’agit peut-être votre dernière chance.





Xavier