Yin et le dragon, 1-créatures célestes Année de sortie : 2016

Auteur : MARAZANO/XU YAO
Editeur : Rue de Sèvres



Album cartonné/54 pages couleurs
Date de parution : 20 janvier 2016
ISBN : 9782369811756

La petite Yin vit avec son grand-père, un vieux pêcheur, dans le Shanghai pré seconde guerre mondiale. Le contexte politique s’avère houleux avec un Japon offensif qui tente de conquérir peu à peu les différentes côtes chinoises.
Yin est orpheline, son aïeul fait tout pour elle mais souffre du poids des années. Elle ne veut que l’aider, allant jusqu’à lui désobéir en embarquant secrètement dans son bateau de pêche, une nuit qu’il part au large assurer son travail.
Or, un dragon gigantesque se prend dans les filets du pêcheur, qui manque de se noyer et est sauvé in extremis par sa petite-fille intrépide.
Le dragon a été blessé par un tir japonais qui tente de pénétrer secrètement sur Shanghai. Yin se refuse de l’abandonner à son sort et demande à se grand-père de le ramener chez eux pour assurer sa survie.
Hélas, le dragon est un gros mangeur et dévore chaque nuit la pêche du foyer. Bien difficile à expliquer aux envahisseurs nippons qui ont tendance à croire que les villageois se moquent d’eux en cachant leurs ressources…

Début de trilogie flamboyant pour ce conte asiatique au dessin moderne et attrayant. Le dragon particulièrement, a une très bonne tête, ce qui contraste vraiment avec son caractère. Comme dans de nombreux manga, les personnages (Yin, le grand-père…) sont occidentalisés au niveau des traits. Les cases de décors donnent une grande impression de profondeur qui rappelle les meilleurs animés japonais.
La métaphore du dragon et l’utilisation du conte traditionnel pour mettre en scène une histoire d’invasion et de guerre permettent de dédramatiser les situations tout en informant le jeune lecteur de la gravité de ce que vit l’héroïne.

Ce premier tome de Yin et le dragon est une belle réussite, poétique et didactique, juste ce qu’il y d’assez inquiétant pour qu’on ait vite envie de retrouver le dragon d’or, son mauvais caractère, ses prophéties peu réjouissantes et ses facéties.

Tiphaine