Les Enfants d’Evernight, 3- La Promesse de CamilleAnnée de sortie : 2016

Auteur : ANDORYSS Mel
Editeur : Castelmore



Roman broché/384 pages
Illustration de couverture : Marc Yang
Date de parution : 17 août 2016
ISBN : 9782362311765

Camille et tous les enfants précédemment retenus à l’Orphelinat d’Evernight fuient à bord d’un ballon qui les mènent vers l’horloge qui les ramènera à leur monde d’origine. Accompagnés du Marchand de Nuit, Max et de North, la dompteuse de cauchemars, ils n’ont plus qu’un escalier à monter quand celle qui a mené ce périple découvre qu’elle doit y renoncer. Les enfants pourront en effet tous rentrer chez eux à condition que la jeune londonienne accepte de rester à Evernight. Alors que la principale intéressée se questionne, l’Autorité envoie son arme la plus puissante et la plus meurtrière sur les fugitifs : elle fait lâcher les sanguinaires griffons sur eux. Au même moment, le Maître du Temps reste enchaîné et ne peut empêcher ce cataclysme.

Avec ce troisième tome s’achève la trilogie des Enfants d’Evernight. Une fois encore le roman est rythmé avec plusieurs combats dantesques et des retournements de situations importants. Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est de voir comment tous les rouages se mettent en forme pour donner une fin extrêmement cohérente.
Voici un très bel hommage à Peter et Alice les deux plus célèbres héros de la littérature à voyager entre deux mondes. Vu le contexte historique évoqué, on a également une petite pensée pour Lucy et son armoire magique du Monde de Narnia.
Et avec ces nouvelles aventures, le voile se lève sur les mystères d’Evernight. On en apprend le passé mais aussi certains fonctionnement et l’on rencontre des habitants jusque là inconnus en explorant son continent.

Ce dernier tome ne se contente pas de donner une efficace conclusion à la saga, il enrichie le monde décrit et procure de nombreux moments d’inquiétude pour son héroïne charismatique. Mieux, il nous accroche d’avantage sur les personnages secondaires et leurs problématiques.
Une belle réussite !

Tiphaine