Rinne, vol. 6Année de sortie : 2011

Auteur : TAKAHASHI Rumiko
Editeur : Kaze Manga



Collection : shônen up !

192 pages NB

Date de parution : 16/06/2011

ISBN : 978-2-82030-140-6



Tsubasa Jûmonji, amoureux de Sakura Mamiya, éprouve bien des difficultés à contrôler ses envies de faire du mal à Rinne. Ce dernier constitue en effet un rival bien trop envahissant. Mais ce n’est pas une raison pour le tuer. Hélas l’amulette de Tsubasa exauce ses vœux sous l’influence du démon Masato, pire ennemi de Rinne. Il faudra beaucoup de volonté à Tsubasa et un grand cœur pour venir à bout du problème.

Rinne reçoit ensuite la visite de Kain, un scribe de la mort, dont la mère a été escroquée par le Sabato Rokudô. Le père de Rinne et dirigeant de la Damashinigami company est en effet un coureur de jupons invétéré qui profite des femmes qu’il séduit. Pour Kain le père est égal au fils et il s’en prend à Rinne pour rentrer dans ses frais.



Encore un volume bien sympathique pour ce shônen agréable et pas prise de tête.

Les amateurs de Rumiko Takahashi, dont je suis, seront une nouvelle fois comblés.

Le scénario est diversifié et dans la suite de l’histoire avec des éléments inconnus et des armes surprises. Le dessin est toujours aussi caractéristique.

Les petites touches d’humour parsèment l’histoire.

Certains pourront reprocher un certain manque de combat mais ici les affrontements se font plus sur la durée et par la ruse, ce qui change un peu des autres shônens. Bien évidemment cela se rapproche des autres œuvres de Rumiko Takahashi. Nous apprecions l’équilibre des histoires et le fait que les sentiments, même largement évoqués, ne tombent jamais dans le fleur bleue.

Le fait de naviguer entre le monde des shinigami et celui du réel, nous offre des situations cocasses et des utilisations inventives d’objets du quotidien.



Une série à mettre en toutes les mains.



Tiphaine