Berserk, tome 35Année de sortie : 2011

Auteur : MIURA Kentaro
Editeur : Glenat Manga





Collection Seinen

Format : 130 mm x 180 mm

228 pages

Editeur Japonais : Hakusensha

Paru en juin 2011

ISBN : 978-2-7234-8407-7



En se battant contre Ganishka, Griffith n’a-t-il pas commis l’irréparable ? La porte qu’il a ouverte entre le monde de la Fantasy et le monde des hommes ne va-t-elle pas se révéler une plus terrible menace que Ganishka lui-même ?

Si certains voient Falconia, d’autres se retrouvent face à des terribles monstres. C’est ainsi que Guts et ses amis, à bord du Sea Horse commandé par Roderick vont de nouveau avoir maille à partir avec les pirates (cf volume33). Cela ne manque pas de surprendre Roderick, car les pirates ont un bateau bien moins rapide que le Sea Horse. De plus leur navire a été endommagé. Afin de mettre un point final à la gène que représente ces flibustiers, Roderick donne du cannon. Quelle ne sera sa surprise de voir le bateau pirate plonger sous les flots avant de revenir pour tenter de les harponner !

Car désormais, c’est à un bateau fantôme que va être confronté l’équipage du Sea Horse. Et à des créatures venues des abysses pour goûter de la chaire humaine.

Dans ces conditions Guts n’a pas le choix. Il doit de nouveau revêtir l’armure du Berserker. Mais sans utiliser la totalité de son pouvoir. Il est encore trop faible pour cela. Si le Sea Horse sort victorieux de cette nouvelle bataille, la coque a beaucoup souffert. Une escale imprévue s’avère obligatoire sur une petite île. De nouvelles aventures peuvent commencer.



Kentaro Miura nous offre plusieurs rebondissements dans ce 35ème tome de Berserk. Et surtout, il utilise tout ce qu’il avait mis en place depuis quelques temps. Vous aviez eu des indices dans les volumes précédents, vous pouvez ici voir le résultat. Preuve que rien n’est laissé au hasard dans cette série dont le succès ne se dément plus.



La seule mauvaise nouvelle, c’est qu’avec ce 35ème tome nous avons rattrapé le dernier exemplaire paru au Japon. Et que vous avez un bon cliffhanger sur les dernières pages. Il va falloir être patient avant de retrouver Guts et sa célèbre armure.