Shikabane Hime vol.6 - Année de sortie : 2011

Auteur : AKAHITO Yoshiichi
Editeur : Kaze manga



Date de Sortie 16/06/2011

Pages 192

Format 112 x 176 mm

ISBN 978-2-82030-135-2


Décidement, Makina a beaucoup de mal à faire le deuil de Keisei. Pourtant, elle semble ne pas avoir beaucoup le choix, car une Shikabane Hime sans moine associé risque de devenir une zombie comme les autres et de ce fait passer du côté de l’ennemi.
Cette situation est bien évidement improbable et pourtant Makina n’arrive toujours pas à se faire à l’idée de devoir désormais travailler avec Ori. Elle souhaite laisser libre court à sa colère et se venger de la multitude. Mais se laisser aller à de si sombres sentiments risque de la faire basculer irrémédiablement du mauvais côté de la barrière. Heureusement pour elle, tous le membres de Kôgonshu vont tout mettre en œuvre pour qu’elle s’en sorte, même si pour cela ils doivent aller contre sa volonté.

La situation est particulièrement tendue actuellement, la multitude semble avoir pris le dessus sur le Kôgonshu. Ori, malgré tous ses efforts n’en est pas encore arrivé au terme de son entraînement. Et Makina n’en fait qu’à sa tête. Autant dire que l’humanité toute entière semble à deux doigts du chaos, pour ne pas dire de l’apocalypse. Mais visiblement les plus anciens membres de Kôgonshu ont déjà connu des heures sombres et ne baissent pas les bras pour autant. Car même si les forces en présence ne sont pas d’égale puissance, le combat doit être mené jusqu’à son terme.

Ce 6ème volume de Shikabane Hime est très sombre d’un point de vue psychologique. Les réflexions vexantes de Makina font toujours mouche. Et il faut un moral d’acier pour ne pas tout abandonner et céder face à la menace de la multitude. C’est ce rapport de force qui est particulièrement bien exploité par Yoshiichi Akahito, qui donne tout son attrait à ce 6ème tome. Il démontre à quel point, une volonté inébranlable peut permettre de faire avancer les choses.

L’action est également bien présente, comme vous pouvez vous en douter. Après tout, le succès de Shikabane Hime est bien basé là-dessus : des zombies, des gun-fights et de l’humour. Tout y est.
Espérons simplement pour les protagonistes que le plus dur ne soit pas à venir, mais je ne parierais pas là-dessus.


Xavier