La légende de Toki – Tome 5Année de sortie : 2012

Auteur : BURONSON – Tetsuo HARA – Yuka NAGATE
Editeur : Kaze manga


TOKI GAIDEN © 2007 Yuka NAGATE, Tetsuo HARA, BURONSON / SHINCHOSHA PUBLISHING Co and Coamix Inc.

Collection shônen
192 p. NB
Parution : 01/02/2012
ISBN : 978-2-82030-286-1

Tout s’accélère dans ce 5ème volume (et avant dernier volume) de Toki. Et il y a encore tellement de choses à vous dévoiler. D’autant que les premières pages sont consacrées au sacrifice qu’a consenti Toki lors de la grande guerre nucléaire. A la suite de quoi, les flash-back prendront fin. Et par la même occasion, Toki disparaîtra temporairement de la narration. Car, comme vous le savez, il est retenu prisonnier à Cassandra. Il est temps de suivre à nouveau le petit Lucas, qui est parti à la recherche de Kenshirô. C’est ainsi qu’il va croiser la route de Rei. Ce dernier qui connaît Amiba, va se charger d’aller faire un petit tour au village des miracles.

Cette fois la comparaison entre le dessin de Yuka Nagate et celui de Tetsuo Hara est inévitable. Car vous retrouvez beaucoup des personnages de la série principale Hokuto No Ken Fist of the North Star. Il est agréable de découvrir que Yuka Nagate a un style très respectueux de celui de Tetsuo Hara. Tout en adaptant légèrement les personnages. Cela permet d’avoir tout le confort visuel habituel, avec cette petite touche de nouveauté qui éveil l’intérêt.

Côté scénario, il fallait en dire le plus possible dans ce 5ème tome. Il aurait été agréable d’avoir encore plus de détails, mais tant pis. Le choix de l’efficacité a été fait. Même si les combats sont un peu trop rapides à mon goût, ils resteront gravés dans les annales. Et surtout, voir autant de maître des arts martiaux s’affronter est un privilège.

Jusqu’à maintenant, c’est un sans faute pour cette série spin-off sur Toki. Ce qui n’est une surprise pour personne. Il reste encore un volume pour la clôturer. Le dernier dessin met l’eau à la bouche. Espérons que toutes les promesses soient tenues. Ce dont nous n’avons aucun doute.


Xavier