Knights Of Sidonia, T.1Année de sortie : 2013

Auteur : NIHEI Tsutomu
Editeur : Glénat Manga



Collection Seinen
180 pages/NB
Paru le 23 janvier 2013
ISBN : 978-2-7234-8876-1

Si vous vous intéressez au cyberpunk, à la SF et au manga, vous connaissez déjà Nihei TSUTOMU pour ses séries Blame ! et Biomega.
Le mangaka revient avec une série choc : Knights of Sidonia. Série toujours en cours au Japon.
A la lecture de ce premier tome, l’histoire est encore un peu opaque. Mais les informations sont livrées rapidement. Ce qui permet de vous lancer sur plusieurs pistes, sans rester dans le brouillard trop longtemps.

Tout commence avec Nagate Tanikaze. Ce garçon vit seul avec son grand père, dans les bas-fonds. Pour passer le temps, il utilise des simulateurs de pilotage de sentinelle : de grands robots qui combattent des créatures extraterrestres. Alors qu’il est en train de voler du riz dans une usine, il se fait repérer. En tentant de s’échapper, il traverse une vitre et se retrouve dans une rue. Ou pour être plus précis dans un secteur résidentiel.
Ce qui pourrait sembler anodin est en vérité un véritable choc pour lui qui n’a semble-t-il jamais mis le nez dehors. Tandis qu’il est interrogé par la police, il s’évanouit. C’est alors que les informations sur le monde dans lequel vit Nagate Tanikaze commencent à arriver.
Pour commencer la population a muté et se nourrit par photosynthèse ! Mais ce n’est pas tout. Quoiqu’il en soit, nous ne vous révèlerons rien de plus si ce n’est le fait qu’il existe de véritables envahisseurs, les Gaunas. Nagate va faire partie des pilotes qui ont pour charge de les repousser. Mais sa place n’est pas des plus enviables. Il est différent. Il ne connaît rien des codes de vie. Il ne comprend pas quels sont les enjeux. Et il ne sait pas à qui il peut faire confiance. Si les épreuves sont dures et violentes, Nagate semble prêt à tout encaisser. Bien qu’il n’ait plus aucune raison de s’accrocher, il lutte coûte que coûte. Cette persévérance peut se révéler un très bon atout, comme une véritable malédiction.

Tsutomu NIHEI nous offre une nouvelle aventure de SF hors du commun. Son personnage principal est un exclu, qui va en baver. Pourtant il va lui faire rencontrer quelques soutiens. Mais sont-il assez solides ? Rien ne sera épargné à Nagate. Pourquoi l’auteur est-il si intraitable ? Nous le découvrirons très certainement plus tard. Pour l’instant, il s’agit d’apprendre à vivre dans ce nouvel environnement.

Tsutomu NIHEI propose un Seinen choc. Malgré un dessin plus doux que sur Biomega, l’action qui s’y déroule est tout aussi agressive. La survie est au coeur de Knights of Sidonia. Et il semblerait que les pilotes ne puissent se détacher de cette violence qu’ils rencontrent dans leurs missions. Et pourtant, il subsiste quelques pointes de douceur, qu’il faudra veiller à ne pas fouler du pied.

Knights of Sidonia vous fera penser à d’autres histoires, comme Evangelion ou Le cycle d’Ender. Quoiqu’il en soit, en raison de la qualité de ses précédentes séries, il y a fort à parier que Tsutomu NIHEI nous emmènera bien plus loin, avec une aventure originale et des personnages hauts en couleur.

Même si ce premier volume de Knights of Sidonia ne livre pas tous les secrets de ce nouveau seinen, il nous met suffisamment l’eau à la bouche pour attendre avec impatience la sortie du deuxième tome prévu pour 20 mars 2013.


Xavier