Bleach 57 - Out of bloomAnnée de sortie : 2014

Auteur : KUBO Tite
Editeur : Glénat Manga



Collection Shônen
192 pages NB
Paru en mars 2014
ISBN : 978-2-7234-9820-3

Ichigo semblait être la seule solution face à l’invasion des Quincy. Mais le voici enfermé dans une prison créée par Quilge Opie dont il n’arrive pas à sortir. Les capitaines de Soul City vont devoir faire sans lui.
Le moral est en berne.
Tous les shinigamis tombent les uns après les autres. A moins que le plus fou, le plus belliqueux, le plus combattant que nous connaissions ne soit là pour faire basculer le cours des événements : Zaraki Kenpachi capitaine de la 11ème division et dont la devise est La victoire ou la mort. Celui-ci arrive tranquillement avec 3 Stern Ritter sur le dos. Tous morts. Il est le seul à avoir réussi un tel exploit. Il ne va pas hésiter un seul instant à affronter le chef du Vanden Reich. Mais cela sera-t-il suffisant ?

Face à l’hécatombe parmi les shinigamis, le général capitaine n’a d’autre choix que de monter en première ligne. Les combats qu’il va mener sont impressionnants. Sa puissance est sans commune mesure avec tout ce que nous avons pu voir jusqu’à maintenant.
Nous n’avons eu que trop peu d’occasions de le voir en action jusqu’à présent. Dans ce 57ème tome, non seulement, il va se battre comme jamais, mais nous allons également avoir de nouvelles informations sur sa jeunesse. Nous apprenons par exemple d’où vient sa cicatrice en croix sur le crâne.

Ce 57ème volume est plein de rebondissements et d’action.
Tite Kubo ne se fatigue pas beaucoup dans les chorégraphies des combats. Il envoie de grosses explosions, souvent avec des vues éloignées. C’est un peu dommage, mais cela donne une idée de la puissance incommensurable qui est dépensée lors de chaque attaque.
Pour compenser, il soigne plusieurs planches, surtout lorsque Genryûsai Shigekuni Yamamoto est sur le devant de la scène.

Côté scénario, si l’action est mise en avant, il ne faut pas perdre de vu plusieurs éléments qui n’apparaissent que furtivement, mais qui vont avoir de l’importance par la suite à n’en point douter.
Qui contrôle Jidanbô et Lin ?
Qui tient le sabre qui est juste à côté de l’oreille de Urahara Kisuke sur la dernière case du chapitre 500 ?
Que sous-entend Shinji Hirako lorsqu’il dit à Momo Hinamori qu’ils doivent se dépêcher, sinon ils se feront voler la vedette ((P.106) ?

De l’action et du mystère, c’est tout ce qui a fait le charme de Bleach depuis le début.
C’est ce que vous retrouverez dans ce 57ème volume.


Xavier