La Tour Fantôme vol.4 Année de sortie : 2014

Auteur : NOGISAKA Taro
Editeur : Glénat Manga



Collection : Seinen
224 pages NB
Date de parution : septembre 2014
ISBN : 9782723499392

Taichi et Tetsuo ont laissé quatre cadavres derrière eux dans les sous terrains de la Tour Fantôme. Tout les désigne comme les coupables. Ils ont donc fui et doivent désormais se travestir. Curieusement, Tetsuo insiste pour rester dans un rôle d’homme et assigne à Taichi le rôle de son épouse. Chassés de la maison de soins illégale qui soignait Taichi et ne veut pas d’ennuis, les deux jeunes gens se rendent dans la montagne. Hélas, le village où ils font escale cache un lourd secret et les habitants décident de les séquestrer.

La Tour fantôme est décidément un manga multifacettes. Ce volume 4 développe ainsi une classique histoire policière en marge de l’intrigue principale. Mais on s’attache aussi aux questionnements sur le genre, initié par le personnage de Tetsuo qui a toujours rejeté sa féminité. Enfin ce tome insiste beaucoup sur le rôle des femmes et leur émancipation.
On regrette néanmoins les pages de fan service réellement déplacées qui sont vraiment perverses et inutiles !
Le mangaka n’avait pas besoin de cela pour sa série qui s’appuie sur de nombreuses références historiques et culturelles japonaise. Elle se renouvelle également sans cesse au niveau des ressorts narratifs. Insister sur les désirs sexuels de Taichi n’est donc pas la meilleure entrée de ce manga et gagnerait à être éludé !


Tiphaine