Mikado Boy, tome 3 Année de sortie : 2015

Auteur : MIYAGI Riko
Editeur : Glénat Manga



Collection Shôjo
176 pages NB
Date de parution : 22 avril 2015
ISBN : 978-2-344-00643-6

Ce n’est pas un hasard si Gin se trouve en couverture de ce troisième volume de Mikado Boy. Car nous allons plonger avec lui dans les méandres de son passé.
Mais tout d’abord, Hide devra sortir d’un bien mauvais pas. Les deux agents qu’il recherche activement ont en effet mis la main sur lui. Assommé, il va devoir se réveiller avant que l’incendie que les deux acolytes ont allumé dans la maison où il se trouve ne le tue.
Déjà sous le choc d’avoir vu la véritable nature d’assassin fou de son ami Kuroki, il va devoir lutter pour sa survie dès le début de ce tome.

Heureusement que les mikado boys même novices sont équipés de bombes en forme de pilules et de bonnets ignifugés à oreilles de chats ! Car toutes les ressources seront bonnes pour affronter leurs ennemis.
Mais qu’en sera-t-il pour leurs démons intérieurs ? C’est la question qui se dessine peu à peu dans ce troisième opus avec des révélations sur le passé de Gin.
Il est intéressant de voir que le nombre de pages moins important ne nuit en rien à la richesse de narration avec rebondissements et flashes back.

Les notes explicatives de Riko Miyagi en bas de page s’avèrent constructives (j’ai remarqué que ces notes étaient bien souvent futiles mais pour une fois nous avons des explications claires sur l’état d’esprit de la mangaka et sur ses aspirations créatives).

Mikado Boy est un shôjo dynamique et pas du tout gnangnan même si la confusion des genres reste un peu trop présente dans le récit.


Tiphaine