Les Misérables, d’après V.HUGO, vol.2Année de sortie : 2015

Auteur : ARAI Takahiro
Editeur : Kurokawa



Collection Seinen
208p. NB et introduction couleurs
Date de parution : 12 juin 2015
ISBN : 978-2-368-52168-2

Nous découvrons tout d’abord Fantine, belle jeune femme aveuglée par l’amour d’un noble écervelé qui l’abandonnera avec un enfant. Elle se voit contrainte d’abandonner Cosette auprès des malhonnêtes aubergistes Thénardier. Retournée dans son village d’enfance pour y trouver un travail, elle est embauchée dans l’usine du Maire, un certain M. Madeleine.
Mais les choses ne suivent pas un fleuve tranquille. D’autant que Javert, un inspecteur zélé, croit reconnaître en M. Madeleine l’ancien forçat Jean Le Cric.

Cette adaptation de l’œuvre de Victor Hugo en manga confirme sa qualité. Nous ressentons parfaitement les émotions aux moments clefs où il faut les ressentir.
Les représentations des personnages sont vraiment très appropriées. Cosette totalement craquante, Fantine jolie ingénue, M. Madeleine mystérieux et ténébreux mais surtout l’extraordinaire case représentant M. Thénardier sous les trais d’un terrible serpent tapis dans l’ombre. Cette façon allégorique de représenter les sentiments des personnages se retrouvait déjà avec le lion de Valjean dans le premier volume.
La narration se veut toujours très fidèle à l’œuvre originale. Elle parvient à instaurer un rythme vraiment adéquat qui nous permet de tout suivre tout en nous passionnant pour l’histoire. Tout se met bien en place sans que les différentes actions/situations empiètent les unes sur les autres. On ne s’éternise pas non plus sur la déchéance de Fantine (pourtant limpide), la méchanceté (terrible) des Thénardier ni l’ascension sociale de Valjean.
Tout est savamment mené et détaillé avec en outre des décors de fond de cases très soignés.

Ce tome 2 confirme à quel point cette adaptation est excellente. Un manga qui promet de devenir un classique.


Tiphaine