Bleach 64 – Death In VisionAnnée de sortie : 2015

Auteur : KUBO Tite
Editeur : Glénat Manga



Collection Shônen
192 pages NB
Paru le 4 juillet 2015
ISBN : 978-2-344-00941-3

Mais que se passe-t-il ?
Quel est cet adversaire invisible et qui peut dissimuler sa pression spirituelle voire même donner l'illusion d'être à un endroit alors qu'il l'a quitté quelques secondes plus tôt ?
Comment se battre face à quelqu'un d'insaisissable?
S'il n'est plus possible de faire confiance à ses sens alors comment réagir?

La réponse est simple pour Yachiru Kusajishi : quand une personne fait une sensation de "brr", il faut le frapper sans réfléchir. Mais est ce que cela sera suffisant, certainement pas !
C'est alors l'heure du grand retour de Kenpachi Zaraki. Lui qui n'est là que pour le combat a trouvé un adversaire à sa mesure : le plus redouté des Stern Ritters qui était enfermé il n'y a pas si longtemps.
Un être qui fait peur aux autres Stern Ritters, autant dire que la menace sur soûl Society est à son paroxysme.
Un des duels les plus épiques va avoir lieu.

Tite Kubo continue de développer son univers. Il fait durer le plaisir en nourrissant son récit de nombreux détails qui nous font découvrir les Stern Ritters les uns après les autres. Tout comme ce fut le cas pour le premier arc du récit avec les différentes sections des shinigamis. Cela vous permet d'accumuler les informations, tel un anthropologue, sur les habitants du Seiretei et leurs envahisseurs actuels.
Tite Kubo a bien ficelé son affaire. Il vous en donne toujours un peu plus, mais pas sur les sujets sur lesquels nous l'attendions.
Ces pirouettes incessantes donnent un rythme spécifique à l'histoire.

Si certains pourraient ronger leur frein à attendre le retour d'Ichigo, qu'ils patientent encore un peu. Son adversaire sera selon toute logique plus fort et dangereux que les Stern déjà rencontrés. Ce qui laisse augurer un très beau combat. Espérons que l'attente vaille le coup.
En tout cas pour l'instant Kenpachi Zarachi assure le show. Avec de beaux dessins et une chorégraphie très aérienne pour ce nouveau volume de Bleach.


Xavier