Resident Evil Heavenly Island vol.1 Année de sortie : 2015

Auteur : SERIZAWA Naoki / CAPCOM
Editeur : Kurokawa



Collection Seinen
160 pages Noir & Blanc
Date de parution : 2 juillet 2015
ISBN : 9782368521618
Code EAN : 2-368-52161-5

Resident evil - heavenly island allie sexy et gore.
Vous allez retrouver ce qui fait le charme de la série avec vos zombies et autres infestés plus horribles et sanguinaires les uns que les autres. Dans le même temps, vous allez profiter des charmes des jeunes femmes qui sont coincées sur cette île qui ne va pas rester paradisiaque pour très longtemps.

Tout est justifié par le scenario : une émission de télévision survivaliste façon "Koh-Lanta" a décidé d'envoyer de très belles femmes en bikini affronter la nature sauvage l'île de Sonido de Tortuga.
Une fois que le décor est planté, le massacre et les poses langoureuses peuvent commencer.
Personne dans la production ne se doute de ce qui les attend. Pour eux, ce n'est qu'une bonne occasion de faire de l'audience avec des thèmes racoleurs.
Mais sur place, umbrella est déjà à l'œuvre depuis bien longtemps.
C'est ce qui inquiète l'ONG Terrasse, qui a envoyé Claire Redfield sur l'île voisine, l'île de Sanaolia où un poisson à l'aspect inquiétant vient d'être péché.
La rencontre de ces deux mondes va être brutale. Le virus-T ne faisant pas de différences entre les bimbos et le reste de la population.
Amateurs de monstres et de femmes aux formes généreuses vous allez vous délecter de votre lecture. Et la bonne nouvelle, vient du fait qu'il s'agit d'une série. L'hécatombe n'est pas prête de s'arrêter.

Pour le dessin assuré par Naoki Serizawa, il n'y a rien à redire. Sa représentation réaliste est on ne peut plus adéquate, aussi bien pour les candidates que pour les créatures. Il n'hésite pas à s'attacher sur un gros plan bien sale et sanguinolent. Ni sur une mise en valeur de la plastique des mannequins. Tout est fait pour que le fan service fonctionne dans tous les sens. Ce qui est en un sens un bel hommage à de nombreux films d'horreur des années 80, où les victimes devaient préalablement voir leur vêtements déchirés.

Vous pouvez compter sur les équipes de Capcom qui se sont chargées du scénario. Cela permet d'assurer une cohérence avec la franchise Resident Evil. Vous ne serez à aucun moment dépaysé, surtout sur les conséquences dramatiques et mortelles du virus-T.
Zombies et jolies filles sont au rendez vous de ce premier tome de Resident Evil Heavenly Island.

À noter qu'un nouveau long métrage est prévu pour 2016, Resident Evil : Final Chapter.

Xavier