Hamatora vol.1 Année de sortie : 2015

Auteur : KITAJIMA Yukinori/ KODAMA Yûki
Editeur : Kurokawa



Collection shônen
208 p. NB
Date de parution : 10/09/2015
ISBN : 978-2-368-52155-0

Nice est détective dans la ville de Yokohama. Plutôt facile pour lui car il possède un pouvoir, appelé « minimum ». Cela lui permet sur quelques mètres de se déplacer à la vitesse du son et ainsi d’avoir un avantage certain en toute circonstance.
Mais d’autres que lui possèdes aussi des minimums. Et l’agence qui les a aidé à développer ses pouvoirs souhaite fortement voir Nice, le meilleur d’entre tous, regagner ses rangs. Murasaki se fait donc envoyer en mission. Et le seul moyen de tenter de convaincre le détective rebelle consiste à enquêter à ses côtés. Les deux garçons ainsi que l’énigmatique jeune associée de Nice qui se goinfre à longueur de journées, vont donc bien vite constituer un trio de choc. Immanquablement, ils se trouvent confrontés à d’autres gens équipés de pouvoirs mais voulant les utiliser à mal. C’est le moment pour Murasaki de découvrir l’étendue des talents de Nice et de voir à quel point ils se révèlent efficaces.

Hamatora le manga, est l’adaptation de l’anime à succès du même nom. Dessiné par l’auteur de Bloodlad, ce shônen en reprend le côté pêchu et humoristique sans pour autant utiliser un vocabulaire aussi vulgaire. Ce qui s’avère on ne peut plus appréciable !
Les personnages sont attachants avec ces petits excès rigolos qu’on aime bien retrouver dans les shônen : les jalousies envahissantes, les consommations extraordinaires de produits alimentaires, la confiance en soi débordante (et très agaçante). Il n’y a pas énormément de fan service à tendance érotique ce qu’on apprécie également. Le comique de situation est modérément utilisé et pourrait l’être un peu plus pour donner un ensemble plus cohérent au niveau de l’humour.
Les dessins sont aussi maîtrisés que dans Blood Lad avec des caractéristiques de personnages bien développés. On ne confond jamais deux protagonistes ce qui est gage de qualité.

Nouvelle série présentée dans l’année des 10ans de Kurokawa, Hamatora promet de trouver rapidement ses fans tant avec les amateurs de l’anime qu’avec ceux qui découvriront cet univers très sympa avec le manga.

Tiphaine