Bleach 65 – Marching Out The Zombies Année de sortie : 2015

Auteur : KUBO Tite
Editeur : Glenat Manga



Collection Shônen
224 pages NB
Paru le octobre 2015
ISBN : 978-2-344-01028-0

Le combat que vient de mener Kenpachi Zaraki fut des plus éprouvants. Mais il est sorti vainqueur de sa confrontation. Même s'il gît sur le seul à moitié mort.
Le problème désormais vient du fait qu'il y a encore bon nombre de Stern Ritter. Qui va bien pouvoir sauver Soûl Society ?

La réponse est facile à trouver : celui que nous attendons depuis plusieurs volumes, qui s'est entraîné comme jamais et qui doit venir nous faire une démonstration de ses nouvelles capacités, à savoir Ichigo.
Plus remonté que jamais, il n'est pas là pour s'amuser. Et à peine est il arrivé à Soûl Society, que tous les shinigamis détectent son immense pression spirituelle. Même Zarachi reconnaît sa puissance ! C'est dire les progrès réalisés par Ichigo.
Reste à savoir si cela sera suffisant pour contrer l'ennemi, qui a plus d'un tour dans son sac.

L'aventure continue pour Ichigo. Tite Kubo nous offre ce que nous attendions tous depuis plusieurs tomes : le retour du héros. Avec ses nouvelles capacités, nous n'avons qu'une hâte, le voir en action. Nous allons être satisfaits, car Ichigo n'est pas là pour autre chose que pour combattre. Même si ses adversaires ne sont pour l'instant que du menu fretin, nous pouvons déjà sentir que ce qui va suivre va être colossal.

Tite Kubo a toujours respecté les codes du shônen, avec cette progression dans la difficulté. Le chemin d'Ichigo ne déviera pas de cette logique. Il doit dans un premier temps mettre en application ce qu'il vient d'apprendre avec la division zéro. Les variantes arriveront plus tard. Avec de nouveaux ennemis, soyez en assurés.
Ce retour d'Ichigo est l'occasion de le voir avec sa nouvelle tenue, son double sabre etc. Un plaisir renouvelé en quelque sorte.
D'autant qu'il n'est pas venu seul. Tous les capitaines ou presque sont regonflés à bloc. Et les revoir tous regroupés de nouveau pour faire front permet d'apprécier de belles pages et des duels hauts en couleurs.

Au delà de la représentation graphique toujours impeccable de Tite Kubo, le scenario avance lentement. Comme si le plaisir devait s'éterniser. Cela laisse à penser que Tite Kubo va nous en mettre plein les yeux avec ses histoires alambiquées.

Bleach ne nous a jamais déçu. Ce 65ème tome confirme tout le bien que nous pensons de cette série qui nous accompagne depuis tant d'années.


Xavier