Red Eyes Sword/Akame Ga Kill vol.8 Année de sortie : 2016

Auteur : TAKAHIRO/TASHIRO Tetsuya
Editeur : Kurokawa



Collection Seinen
224p. NB
Date de parution : 11 février 2016
Code EAN : 2-368-52057-0

L'Empire ne lésine pas sur les moyens employés pour lutter contre le Night Red. Les quatre Rakshasa du Kôkenji vont entrer dans la bataille. Ils ont été envoyés pour renforcer la garde de La Voie de la quiétude, un ordre religieux où Maître Bolic est en train de prendre les commandes à la place de leur Chef Suprême, alors qu'il en est le bras droit. Maître Bolic a déjà installé ses habitudes lubriques et dominatrices.
Ces démons ont des capacités si effroyables qu'ils ont déjà vaincu plusieurs armes impériales ! Une véritable menace pèse sur le Night Red.
Comme vous le savez déjà dans Akame Ga Kill, la vie des personnages ne tient qu'à un fil. Va-t-on assister à quelques disparitions spectaculaires? Le Night Red est il assez bien organisé et entraîné pour faire face à ces 4 démons? Ces derniers sont bien prétentieux et fanfaronnent, à juste titre semble-t-il.
Les équipes du Night Red vont être dispersées. Seuls ou en duo, ils vont devoir affronter des démons ou des jagers. Certains devront utiliser la force, d'autres l'astuce, pour tenter de se défaire de leurs adversaires. Pour savoir si cela portera ses fruits, je vous laisse le plaisir de lire ce 8ème tome de Red Eyes Sword.

Le scénario laisse encore une fois la part belle à l'action, avec des allers-retours entre les différentes confrontations.
L'intérêt principal de ce nouveau volume de la série est de voir de nouvelles techniques des démons ou des jagers. Cela oblige le Night Red à puiser dans ses ultimes ressources semble-t-il. Et comme vous le savez ce qui ne tue pas rend plus fort. Encore faut-il survivre à ces terribles duels.

Les chorégraphies ne sont pas très développées dans la première partie de ce 8ème tome, où vous aurez pas mal de dialogues pour tenter des intimidations entre deux attaques de la part des belligérants. Puis dans la bataille contre Seryu et Koro, ça va être le grand show! Vous allez en prendre plein les yeux avec une débauche de transformations de la part Koro, même les plus improbables. Au point de croire que c'est une véritable armée qui s'abat sur le Night Red.
Il faut saluer, une fois de plus la qualité du dessin de Tetsuya Tashiro qui apporte beaucoup de détails dans chaque case. Que ce soient les muscles, cheveux, vêtements, armes... Rien n'est bâclé. Et pour autant, aucun l'élément n'est surchargé. Ce qui permet une lecture fluide et rapide.

Red Eyes Sword continue sur sa belle lancée, pour tous les amateurs de combats sanglants où les défenseurs des opprimés sont aussi violents que les oppresseurs, le tout avec une petite dose sexy.

Xavier