L’ère des cristaux, vol.2Année de sortie : 2016

Auteur : ICHIKAWA Haruko
Editeur : Glénat Manga



Collection Seinen
196 pages NB
Date de parution : 16 mars 2016
ISBN : 978-2-344-01172-0

Nous allons commencer à mieux comprendre ce qui se passe dans ce manga créé par Haruko Ichikawa.
En préambule, vous aurez une présentation en couleur de chacun des cristaux, avec leur nom, leur dureté et une petit explication. Cela vous permettra de mieux les reconnaître par la suite. Celle belle "photo de famille" (même si l'expression n'est pas tout à fait correcte) est un avantage pour votre compréhension de l'histoire et de l'univers développé par Haruko Ichikawa.
Vous aurez encore un ou deux chapitres à lire pour enfin savoir ce qui se passe vraiment et quels sont les enjeux de cette histoire, qui se révèlera poétique et guerrière.
Je vais essayer de ne pas trop en dévoiler pour vous laisser le plaisir de la lecture de ce deuxième Tome de L'Ere des cristaux.

Nous allons suivre les bêtises de Phosphophyllite qui, comme vous le savez déjà, n'est pas bon à grand chose. Il a pour mission de faire des recherches sur l'histoire naturelle. Le maître décide de lui laisser son espèce de mollusque découvert lors de la précédente bataille. Ce dernier n'est compris que de Phosphophyllite. Il en profite pour proposer au naïf Phosphophyllite d'aller explorer le fond des mers, malgré l'interdiction formulée par le maître. Vous imaginez bien que les imprudences du candide disciple vont avoir des conséquences...
Et tant mieux car cela va faire avancer l'histoire et notre connaissance de cet univers qui semble avoir été conservé en l'état depuis de nombreuses années.
Certains cristaux ont plusieurs milliers d'années d'existence, comment se fait il qu'ils n'en sachent pas d'avantage sur ce qui les entoure ? Le maître cache-t-il certaines informations ? Y a-t-il d'autres formes de vie? Et quel est le but des séléniens ?
Vous n'aurez pas de réponses à toutes ces questions, mais vous en apprendrez assez pour savoir si vous adhérerez ou non à cette série une fois votre lecture achevée.

Avec un dessin toujours aussi fin et délicat, Haruko Ichikawa joue avec les codes. Ses personnages androgynes sont parfois déconcertants dans leurs attitudes, leurs paroles ou leurs allusions. Il faut parfois se reprendre pour ne pas leurs prêter des attentions ou des intentions humaines, qu'ils ne peuvent pas avoir puisque ce sont des cristaux.
Haruko Ichikawa semble s'amuser à brouiller les pistes.
Cela nous oblige à réfléchir pour au final découvrirez quelques bribes de vérité, qui nous permettent de construire notre connaissance de l'univers de l'ère des cristaux.
Un monde vaste et complexe où il y a tant à dire. Mais pour l'instant chut. Les surprises qui vous attendent s'exposent sur la couverture mais vous êtes loin de pouvoir en comprendre la signification sans avoir lu ce deuxième tome.

L'ère des cristaux est une oeuvre singulière que nous vous invitons à découvrir sans attendre.

Xavier