Bloody Mary, vol.1 Année de sortie : 2016

Auteur : SAMAMIYA Akaza
Editeur : Soleil Manga



Collection : Gothic/shôjo
160 pages NB
Date de parution : 8 juin 2016
ISBN : 978-2-3020-5123-2

Mary, vampire suicidaire, cherche par tous les moyens à mettre fin à ses jours. Hélas, les rayons du soleil ou les soupes à l’ail restent totalement sans effet sur lui.
Ichiro Marià, apprenti prêtre et héritier d’une très vieille famille, attire quand à lui tous les vampires de la région. Tous en veulent à son sang. Il a bien du mal à les tenir à distance, lui qui étudie encore et n’a pas d’expérience pour les éliminer. Si cela continue, il se fera tuer. Or, ce Marià là possède une immense envie de vivre.
Quand Ichiro apprend de la bouche de Mary qu’il serait le seul à pouvoir l’éliminer, il imagine un contrat. Le vampire sera lié à lui et pourra s’abreuver pour prendre des forces. Il le défendra contre tous les autres êtres aux dents longues. En échange, le jeune homme apprendra comment finalement tuer Mary.
C’est le début d’une amitié rocambolesque et insolite.

Voici un sympathique shôjo à la sauce vampire décalée. Le héros mort vivant est drôle, souvent pathétique et finalement bien plus sympathique que son alter ego humain. L’héritier exorciste qui s’ignore s’avère en effet manipulateur et cynique. Les deux constituent une paire hétéroclite assez réjouissante.
Côté dessin, comme dans de nombreux shôjo, ce sont les visages et les personnages qui occupent les cases. Ils prennent une telle place qu’en proportion, il n’y a pas besoin de rajouter des décors en fonds de cases. Ceux-ci restent donc neutres.
Bloody Mary apparaît quelques fois en super déformé. Ce qui lui va bien puisqu’il représente l’atout comique de ce manga.

Un bon démarrage pour ce premier volume de Bloody May. Humour et fantastique au rendez-vous pour une revisite rafraîchissante du monde des vampires.

Tiphaine