L’ère des cristaux, vol.3Année de sortie : 2016

Auteur : ICHIKAWA Haruko
Editeur : Glénat Manga



Collection Seinen
196 pages NB
Date de parution : 18 mai 2016
ISBN : 978-2-344-01173-7

Une nouvelle page va se tourner dans ce 3ème tome de l'ère des cristaux. Si Phosphophyllite semble toujours aussi inutile malgré ses nouvelles jambes (car lors d'un nouveau combat il s'est retrouvé paralysé par la peur), ses compagnons ne lui en veulent pas. Bien au contraire, ceux sont eux qui s'excusent de ne pas avoir montré le bon exemple ou avoir fait assez attention. C'est un peu le monde à l'envers.
Phosphophyllite en est le premier surpris et souhaite faire un peu mieux, mais il lui est presque impossible de faire des efforts pour s'améliorer.
Un évènement inattendu va alors se produire. À chaque hiver l'ensemble des cristaux hibernent. C'est alors à Antarcticite de prendre le relais, seul avec Maître Varja.
Pour la première fois Phosphophyllite n'a pas du tout envie de dormir.
L'hiver va être une période d'apprentissage et d'aventures aux conséquences inattendues.

Haruko Ichikawa fait avancer son histoire de façon lente et rapide à la fois.
Il ne va pas se passer grand chose dans ce 3ème tome. Mais les évènements seront majeurs. Et c'est tout l'hiver qui va défiler au cours de ce nouveau volume.
Quelques situations périlleuses, des combats redoutables, les maladresses de Phosphophyllite, c'est ce dont nous avions l'habitude.
Cette fois, c'est Maître Varja qui va intervenir. Il n'a pas le choix, puisqu'il est seul avec Antarcticite et Phosphophyllite qui sont respectivement d'une dureté de 3 et de 3,5. C'est à dire que malgré une certaines bonnes volontés de ces derniers, ils ne sont pas des guerriers à la hauteur de l'enjeu.
Maître Varja n'en est pas à son premier hiver. Il prend cela avec distance et philosophie, comme à son habitude.
Ce qui ne manquera pas de vous surprendre, car les évènements sont très importants.
Maître Varja est il d'un calme olympien ou résigné face à l'adversité ?
Vous en saurez plus à la lecture de ce 3ème tome, dont la couverture vous donne un indice.

Nous ne comprenons toujours pas tout de ce qui se passe dans ce monde étrange des cristaux. A commencer par les cristaux qui sont des garçons, aux tenues très féminines pour l'hibernation. Le mélange des genres est toujours source de questionnement.
Le trait est toujours délicat pour Haruko Ichikawa, qui rend esthétique chaque événement qu'il soit triste ou joyeux. Sur un ton toujours neutre le mangaka continue de nous faire découvrir cet univers étrange.

Xavier