Akira (édition d’origine-noir et blanc), tome 1 Année de sortie : 2016

Auteur : OTOMO Katsuhiro
Editeur : Glénat Manga



Collection Seinen
362 pages NB
Date de parution : 1er juin 2016
ISBN : 978-2-344-01240-6

Akira. Rien que ce nom fait frémir de plaisir les amateurs de manga et/ou de science fiction. Cette oeuvre magistrale de Katsuhiro Otomo, qui a été primé avec le grand prix d'Angoulême au Festival International de la Bande Dessinée en 2015, revient sur le devant de la scène, 32 ans après sa première publication.

Glénat nous offre une nouvelle version en collaboration avec Katsuhiro Otomo, c'est dire la qualité de ce qui vous attend : nouvelle traduction, onomatopées sous titrées, jaquette originale et ce qui fait le plus plaisir, sens de lecture japonais.
Cela n'a peut être l'air de rien, mais c'est ce qui fait toute la cohérence de ce manga qui est remis en ordre. Qui a déjà lu une BD dans un miroir?
Pour ne prendre qu'un seul exemple, page 14, 4ème case, le motard vient de sauter sur le tremplin improvisé, il fait signe de la main gauche désormais. Ce qui est on ne peut plus logique, car la poignée d'accélération sur une moto est à droite. Et ainsi de suite, lorsque nous avions l'impression que tout le monde était gaucher, ils sont redevenus droitiers...
Cela nous permettra de nous (re)plonger dans cette aventure extraordinaire avec grand plaisir.
Ce qui est aussi incroyable, c'est que cette histoire n'a rien perdu quant à son originalité. Preuve que cette création de Katsuhiro Otomo était innovante.
Nous savons aujourd'hui qu'elle est intemporelle.

Nous sommes en 2019, 38 ans après la Troisième Guerre Mondiale. Nous allons suivre une bande de jeunes garçons, délinquants, motards, en échec scolaire...
Lors d'une de leurs virées en zone interdite, ils tombent sur un drôle de petit bonhomme en survêtement, au beau milieu de la route, qui a le numéro 26 tatoué dans la paume de sa main droite. C'est Tetsuo qui fait les frais de cette rencontre car sa moto a littéralement explosé.
Alors que Kaneda, le chef de la bande, se désespère devant les blessures de son ami, il voit disparaître cette drôle de personne. Quelques instants après, arrivent sur les lieux des hommes qui ne sont ni la police, ni les pompiers. Mais de qui s'agit-il?
Ce que ces jeunes motards ne savent pas encore, c'est que cette rencontre va avoir des conséquences aussi bien sur leur propre vie, que sur la ville de néo-Tokyo. Leur petite vie misérable va basculer dans des montagnes russes, avec des très fortes accélérations et beaucoup de frayeurs. Il y aura de nombreuses victimes, mais les forces en présence ne font pas attention à ce genre de détails. Pour l'heure actuelle nous ne savons pas tout de ce qui se passe. Mais il y a beaucoup de monde qui s'intéresse au sujet : toute la bande de Kaneda, l'armée et des activités terroristes...

Qui sont ces enfants tous ridés ? Que veut maintenir sous silence ce colonel ? Quels sont les objectifs des terroristes ? Qu'est-ce qu'Akira? Nous n'aurons qu'un aperçu de tout cela dans ce premier volume riche en actions et en rebondissements. Il faut bien présenter tout le monde, comprendre leurs relations, leurs motivations.
Tout va si vite en réalité. Nous sommes avides d'informations, nous en aurons une belle flopée. Mais tant de zones d'ombre restent à explorer. À commencer par les capacités des enfants et dont Tetsuo va se révéler détenteur à son tour.
Le poids de la société et du monde éducatif semble sans aucune prise sur ces motards insouciants. Est ce cette nouvelle situation les fera passer à l'âge de raison en 4ème vitesse ou iront-ils droit dans le mur?

Si vous ne connaissez que l'adaptation animée d'Akira, vous devez vous plonger dans la lecture de ce manga qui vous donnera des centaines de clés supplémentaires.
Si le nom d'Akira ne vous évoque rien, c'est le bon moment pour vous y intéresser, car cette nouvelle édition est la meilleure qui soit.
Tout est fait pour vous happer dans ce néo-Tokyo où la ville est tentaculaire, l'insécurité très présente d'autant qu'elle peut venir de la rue comme de l'armée. Personne n'a envie de vivre dans un endroit pareil. Mais la vie de Kaneda est si palpitante. Et bien sûr cette moto, tout un symbole. Elle était d'ailleurs à Angoulême où Katsuhiro Otomo est venu poser en ce début d'année ( lien compte rendu FIBD 2016).
Akira vous est maintenant proposé dans une version parfaite. Ne boudez pas votre plaisir de lecture en passant à côté de ce manga culte.

Xavier