Arbos Anima, vol.1Année de sortie : 2016

Auteur : HASHIMOTO Kachou
Editeur : Glénat Manga



Collection : shônen
196 pages NB
Date de parution : 06 juillet 2016
ISBN : 978-2-344-01285-7

Le jeune Noah exerce un métier bien particulier, celui de chasseur de plantes. Dépêché par une grande maison d’import export de fleurs, il sillonne cette Asie du Sud-Est du XIXème à la recherche de fleurs rares ou disparues. Accompagné d’un ex pirate un peu soupe aux lait nommé Rudyard, il n’a eu le droit de sortir de la serre où il a passé toute son enfance que récemment. D’ailleurs, ses prédécesseurs n’ont pas vécu longtemps. Un garde du corps est donc loin de constituer un luxe.
Si Noah s’avère si bon c’est qu’il possède un puissant pouvoir, celui de lire le passé des fleurs en enfouissant ses mains au cœur des racines de la plante. Cela lui donne souvent une longueur d’avance sur les marchands spéculateurs qui ne pensent qu’à satisfaire leurs riches commanditaires.

Servi par de magnifiques illustrations et des personnages charismatiques, ce volume 1 Arbos Anima est clairement LE manga de l’été 2016. Pas de propos déplacés, un esprit d’aventure proche de la chasse au trésor, une pincée d’écologisme et un côté pirate indéniable, ce shônen possède tous les atouts des bons. On pense au steampunk. On se trouve dans un univers fantastique mais réaliste. Le héros est un véritable « honnête homme » au sens du XVIème siècle même si il n’en a pas toutes les connaissances. Et quelqu’un de juste mais mutin, ça fait du bien dans une aventure. Les explorations vont bon train. Les ennemis sont légions mais pas toujours malins. Les fleurs sont magnifiquement mises en scène.

Je ne trouve rien à reprocher à ce manga qui constitue une véritablement bouffée d’air pur dans des lectures japonaises de plus en plus alourdies par le sensationnel, la violence ou le fan service érotique.
Arbos Anima promet de devenir une série incontournable. Ce volume 1 se révèle une réussite totale.

Tiphaine