Sukedachi 09 Tome 2 Année de sortie : 2016

Auteur : KISHIMOTO Seishi
Editeur : Kurokawa



Collection : Shônen
240 pages NB
Date de parution : 8 septembre 2016
ISBN : 9782368523872

Sukedachi est une série très spéciale. D’une part, pour le sujet abordé : la vengeance légalisée. D’autre part, pour la façon dont le thème est traité.
Cette idée n’est pas nouvelle dans les mangas. Mais cette fois, la façon d’appliquer la sentence est assez originale. Nous connaissons bien le principe maintenant.

Reste à comprendre ce qui se passe dans la tête des Sukedachi. Comment peut-on vouloir faire partie de cette équipe si spéciale constituée de bourreaux d’un nouveau genre ?
Rien n’est plus difficile que de faire la démarche, semble-t-il. Surtout avec la population qui semble divisée sur leur utilité.
Ensuite comme faire appliquer la sentence lorsque le matériel n’existe pas ou plus ? Vous allez en avoir un exemple dans ce deuxième volume de Sukedachi. C’est une belle occasion pour comprendre un peu mieux leur organisation et de les voir travailler autrement que l’arme à la main.
Nous allons avoir de nombreuses révélations sur les Sukedachi. Mais d’une façon assez inattendue. Car c’est l’acharnement d’Haruka Yanase qui va nous ouvrir une brèche qui fera la lumière sur une partie de l’organisation. Puis, ce sera un long flash back qui nous éclairera un peu plus sur cette unité si spéciale.
Loin d’être des assassins oeuvrant pour le gouvernement, ils ont une idée très précise de leur mission, qui doit être la plus juste possible. Leur sens de l’honneur ne peut pas forcément être compris de tous, mais ils méritent le respect.
La difficulté est là : comment faire comprendre à la société comment les Sukedachi fonctionnent s’ils ne peuvent pas communiquer ?
Les ressentiments sont eux aussi compréhensibles dans ces conditions. Le pire, c’est que les Sukedachi les acceptent sans faiblir et sans dévier de leur mission pour autant.
Un jeu d’équilibriste en quelque sorte. Il est compliqué de pouvoir satisfaire toutes les parties. Mais personne n’a jamais dit qu’être Sukedachi serait une partie de plaisir. C’est tout le contraire en réalité.

Ce deuxième tome nous offre un angle d’observation différent sur les Sukedachi, qui donne de nouvelles saveurs à la série. Tout cela devient de plus en plus intéressant. Nous attendons la suite avec impatience pour voir où va nous emmener cette série, soignée et intelligente.

Xavier